Ce vendredi 19 février, on apprend qu'un assouplissement de l'interdiction de visiteurs dans les domiciles privés sera en vigueur pour la semaine de relâche. 

Après que des avis et recommandations de la Santé publique aient été rendus publics plus tôt ce vendredi, le ministère de la Santé et des Services sociaux a confirmé à Narcity qu'un léger changement, qui n'a pas été annoncé, sera apporté quant aux rassemblements privés. 

La sélection de l'éditeur : Le gagnant de Big Brother Québec 2010 donne son honnête opinion sur Big Brother Célébrités

26 février entrée en vigueur des assouplissements pour la relâche

« En effet, pour la semaine de relâche, quant aux rassemblements dans les domiciles privés, ce qui est permis est une personne seule, avec ses enfants s’il y a lieu, qui pourra se joindre à une autre adresse et former un groupe stable », affirme le MSSS. 

Dans le document de la Santé publique datant du 16 février, on peut lire que cet assouplissement sera permis à compter du 26 février, et ce, en zone rouge et orange

Par contre, il était précisé qu'il ne devait pas être annoncé en même temps que les autres allègements pour la relâche scolaire. 

Le MSSS affirme que cette décision a été prise « afin de réduire l’isolement, les problèmes de santé mentale et faciliter le gardiennage des enfants pour les familles monoparentales ».

À noter que jusqu'à maintenant, les visiteurs d'une autre adresse étaient interdits, sauf pour recevoir un soutien ou un service. Pour les personnes seules, c'était seulement un autre visiteur vivant seul aussi qui était permis.

Avec ce changement, on comprend que, pour la semaine de relâche, la situation revient un peu comme elle l'était aux Fêtes

Une personne seule pourra être reçue par les occupants d'une seule autre résidence privée. Par exemple, un étudiant qui vit seul pourra retourner dans sa famille.