Qu’ont en commun Plaisir, Safia, Mahigan, Washtan et Marie-Jeanne? Ils ont tous un ou un amie blanche du Québec et nous offrent un aperçu de leur vie « exotique et étrange » dans cette campagne publicitaire satirique.

« Moi j’ai un ami blanc ! » est un projet réalisé par huit artistes de différentes cultures: atikamekw, anishnabe, haïtienne, tunisienne, congolaise, camerounaise et québécoise.

La sélection de l'éditeur : 9 photos de Trudeau à l'intérieur de Rideau Cottage donnant un aperçu de son quotidien


Les capsules vidéos, aussi hilarantes les unes des autres, ont des airs de campagne caritative et « racontent comment cette rencontre a provoqué une prise de conscience ».

« Contrairement à l’idée répandue, “non, les Blancs ne sont pas tous pareils” », peut-on lire sur le site web

Si tu souhaites te lier d’amitié avec un blanc, tu peux même visiter la banque d’amis blancs à la disposition du public, mais « ils partent vite », indique-t-on. 

On explique sur le site web que le processus de création, qui est de combattre les stéréotypes envers les cultures d’ici et d’ailleurs, était aussi un prétexte pour « générer de l'échange interculturel ».

« Ce projet renverse les codes et plonge la majorité [blanche] dans une situation où c’est à son tour d’être analysée, étiquetée et simplifiée », précise-t-on.

Ainsi, les comédiens blancs ont « enfin la chance » d’expérimenter, le temps d'une publicité, « ce que les personnes racisées vivent toute l’année ».