Depuis quelques jours, une vidéo assez cocasse de Billy Karaoké qui « crash » une conférence de presse de François Legault circule en rafale sur les réseaux sociaux.

Si plusieurs ont trouvé ces images hilarantes, d'autres se sont questionné.es à savoir si le tout était réellement arrivé. Narcity a fait sa petite enquête et voici ce que l'on sait.

De quelle vidéo s'agit-il?

La vidéo a été publiée sur le compte Instagram de Billy Karaoké ce mercredi 12 mai.

Dans celle-ci, on voit « la légende vivante karaokéyenne », comme il aime se décrire, prendre la place d'une des interprètes de la langue québécoise des signes durant un point de presse, présenté à TVA Nouvelles, à 13 h 28.

« Une grande victoire pour le milieu du karaoké! Dernièrement, j'ai réussi à donné une tribune au karaoké durant l'une des conférences de presse du premier ministre dans le but d'y mettre, en ces temps difficiles, un peu d'action, de joie et, surtout, de karaoké! », écrit Billy Karaoké en légende de sa publication.

Est-ce un montage?

Si le responsable de ce tollé affirme que les « médias ont décidé de fermer les yeux sur ce coup d'éclat », Narcity s'est renseigné auprès du ministère du Conseil exécutif, qui est responsable de l'organisation des conférences de presse de François Legault.

Au ministère, Antoine Tousignant, directeur des communications, a confirmé que « c'est un montage ».

« La personne n'aurait même pas pu rentrer parce que les points de presse à l'Assemblée nationale, entre autres, sont surveillés. Il y a des constables spéciaux, il n'aurait jamais pu rentrer-là, il n'y a pas plus surveillé que l'Assnat! » , a renchéri M. Tousignant.

L'extrait de la conférence de presse qui a été utilisé pour le montage est celui du 4 mai 2021. À 26 minutes 10, on peut reconnaître la voix du journaliste qui pose la question qu'on entend dans la vidéo de Billy Karaoké. Il est disponible sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.

Ce que répond Billy Karaoké

Narcity a contacté le « king du karaoké » pour avoir sa version des faits. L'homme a évité la question lorsqu'on lui a demandé si oui, ou non, il s'agissait d'un montage :

« Vous me soupçonnez d'avoir fait un montage? Moi? La légende vivante karaokéyenne du Web après tout ce que j'ai fait pour le milieu du karaoké? Après être allé combattre les gangs de rues dans le Bronx, après être allé combattre le racisme en m'attaquant au KKK, après être allé combattre l'homophobie, après être allé combattre les motards vous n'avez toujours pas foi en le milieu du karaoké? », a-t-il répondu, fidèle à lui-même.

Billy Karaoké ajoute : « Vous ne pouvez rien faire pour ternir la réputation du king! Je suis un idéal et les idéaux sont immortels. - Merci de supporter le milieu du karaoké. »

Une chose est sûre, c'est qu'il sait comment faire jaser les Québécois.es.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.