Connexion

Depuis ce samedi 9 janvier, les Québécois doivent se conformer à un couvre-feu et ainsi, rester à leur domicile entre 20 h et 5 h, sous peine d'amendes. Durant le premier week-end de cette nouvelle mesure de confinement, plusieurs infractions ont été commises à Montréal.

Le Service de police de Montréal a signifié 185 constats pour non-respect du couvre-feu du 9 au 10 janvier.

La sélection de l'éditeur : Cet outil indique à quel moment tu pourrais être vacciné contre la COVID-19 au Canada

185 Constats d'infraction pour non-respect du couvre-feu

Jean-Pierre Brabant, porte-parole du SPVM, confirme à Narcity que 84 de ces constats ont été remis dans la nuit de samedi à dimanche, contre 101 entre dimanche et ce lundi. 

Rappelons que les amendes prévues pour ceux n'ayant pas une raison valable d'être à l'extérieur entre 20 h et 5 h peuvent osciller entre 1 000 $ et 6 000 $. 

Ce samedi 9 janvier, une manifestation a d'ailleurs eu lieu en soirée, devant le métro Mont-Royal, où une cinquantaine de participants se sont rassemblés pour faire valoir leur mécontentement envers cette nouvelle phase de confinement imposée par le gouvernement Legault. 

Lors de cet événement, 17 constats d'infraction ont été remis.

Le SPVM a également reçu 800 appels en lien avec le décret de la santé publique entre le 4 et le 10 janvier.

Au total, ce sont 297 constats ou rapports d'infraction générale qui ont été signifiés par les autorités sur le territoire montréalais durant cette période. 

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.