9 boutiques populaires à Montréal qui ont fermé leurs portes en 2020

Plusieurs succursales disparaissent.
Éditrice, Narcity Québec
9 boutiques populaires à Montréal qui ont fermé leurs portes en 2020

La pandémie a infligé des dommages importants à l'économie montréalaise depuis mars. Pour ajouter aux pertes financières résultant de l'annulation d'événements importants à travers la métropole, une multitude de magasins emblématiques de Montréal ont annoncé des fermetures en 2020.

Bien que certaines de ces marques continuent de rendre leurs produits disponibles dans les magasins en ligne, beaucoup d'entre elles ont complètement fermé les portes de leurs points de vente au détail ou ont déclaré faillite.  

La sélection de l'éditeur :7 fois où des candidats d'OD ont enfreint les règles sans conséquences de la production

Certains d'entre eux étaient déjà sur une trajectoire descendante avant la pandémie. 

Quoi qu'il en soit, ces magasins manqueront certainement aux clients alors que les Montréalais doivent leur faire leurs adieux.

Le Château

L'emblématique détaillant de vêtements montréalais a annoncé qu'il avait entamé le processus de liquidation de ses actifs le 23 octobre. La fermeture entraînera environ 1 400 pertes d'emplois au Canada, mais le Québec le ressentira le plus, perdant une entreprise qui rapporte des revenus à la province depuis 60 ans.

Thyme Maternité/Addition Elle

Si vous êtes une femme de taille plus, celle-ci frappe particulièrement fort. La bien-aimée Addition Elle de Montréal, fondée en 1980, a fermé ses portes en juin de cette année après que sa société mère, Reitmans, ait cité des problèmes financiers dus à la COVID-19. La société a également fermé tous ses sites Thyme Maternité.

Aldo/Spring/Globo

Le groupe ALDO basé à Montréal a déclaré en mai qu'il entrait sous la protection des créanciers en raison de pertes financières liées à la COVID-19. Bien que l'entreprise ait déclaré qu'elle aurait toujours son siège social « fièrement » au Québec et rouvrirait des magasins conformément aux directives de santé publique, des documents juridiques indiqueraient qu'un nombre non spécifié de magasins devraient fermer.

Carlton Cards/Papyrus

Vous vous souvenez peut-être des cartes Carlton de votre enfance, lorsque les gens envoyaient des cartes en vacances. L'entreprise américaine a annoncé en janvier qu'elle fermerait tous ses magasins nord-américains, dont 76 au Canada. Cependant, si vous êtes fan de Carlton Cards ou de Papyrus, d'autres détaillants continueront à vendre leur stock.

Bench

Tu as peut-être vu la marque de vêtements britannique Bench chez d'autres grands détaillants à Montréal, mais la société a annoncé en janvier que ses 24 points de vente au détail canadiens seraient fermés. La société a déclaré qu'elle se concentrerait sur le commerce en ligne.

DAVIDsTEA

Si tu es un fanatique de thé, tu es probablement obsédé par DAVIDsTEA, la marque mondiale de thé de Montréal. L'entreprise a annoncé en juillet qu'elle ne rouvrirait que 18 magasins au Canada, dont sept dans la grande région de Montréal. Il a fermé 166 sites canadiens et 42 aux États-Unis.

Garage/Dynamite

Le Groupe Dynamite, basé à Montréal, a déposé une demande de protection contre les créanciers en septembre, fermant un nombre indéterminé de magasins nord-américains. Le président exécutif de la société a qualifié la COVID-19 de « tsunami d'entreprise », dans un communiqué.

Frank And Oak

La marque montréalaise de vêtements durables Frank And Oak, fondée en 2012, a annoncé en juillet qu'elle fermerait certains de ses magasins canadiens en raison de l'impact financier de la COVID-19. Deux succursales sont actuellement ouvertes à Montréal (trois si on inclut les succursales pour hommes et femmes de la rue Stanley) et l'entreprise continue de vendre ses produits en ligne.

Lolë

Coalision, la société mère montréalaise des marques de vêtements de sport Lolë et Paradox, a déposé son bilan cet été en raison de pertes financières résultant de la pandémie. On s'attend à ce que ses 85 employés du siège social de Montréal perdent leur emploi.

Cet article traduit de l'anglais a initialement été publié sur MTL Blog.

Noémi Lincourt
Éditrice, Narcity Québec
Noémi Lincourt est éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en divertissement et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi
Loading...