Connexion
FR - Nouvelles

Le SPVM met en garde contre 4 fraudes majeures en ligne qui inquiètent en ce moment

Ton nouveau iPhone est peut-être pas si nouveau que ça.
Fraudes en ligne : Le SPVM met les Montréalais en ligne contre 4 escroqueries

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a dévoilé un communiqué de presse ce 1er décembre afin de mettre en garde les citoyens montréalais contre plusieurs types de fraudes qui émergent dans les derniers temps sur le Web. 

Selon le SPVM, les « criminels profitent de la hausse des transactions en ligne depuis le début de la pandémie pour élaborer de nouvelles ruses liées à l’utilisation de cartes de crédit, de débit ou du virement électronique ».

Des pistes pour éviter de se faire prendre ont également été mises de l'avant.

Lorsqu'un prix est trop alléchant, la prudence est de mise.

De la même manière, il est conseillé de ne pas faire ses démarches seulement au téléphone ou via Internet, en plus de ne débourser aucun argent sans avoir vu ce que tu veux acheter.

La sélection de l'éditeur : Jessie Nadeau et Marie Gagné sont inséparables et publient des photos adorables

Faux appels d'institutions financières

Des fraudeurs prétendraient travailler pour des institutions financières afin d'appeler des détenteurs de cartes de débit et obtenir leurs informations.

Les contrevenants demanderaient en fait les numéros de cartes en disant vouloir valider une transaction suspecte. Par la suite, ils feraient de même avec le NIP afin de radier ladite carte.

Ils utiliseraient toutefois toutes ces informations pour commettre des transactions frauduleuses.

Le SPVM indique que des cas différents, où le fraudeur « demande à la personne appelée de composer son NIP au téléphone en prétendant que l’institution financière émet de nouvelles cartes en raison de la pandémie », ont été rapportés.

Si cette situation se présente à toi, sache que l'institution financière « devrait déjà avoir toutes vos informations en main » et que tu ne devrais pas avoir à donner plus de détails. En cas de doute, le SPVM conseille de raccrocher et appeler celle-ci directement.

Vente d'animaux de compagnie en ligne

Certains fraudeurs profiteraient des ventes d'animaux en ligne pour émettre de fausses informations à leurs sujets et voler les gens.

« Ces derniers exigent un paiement intégral, auquel s'ajoutent des frais de transport et de vaccination, avant d’envoyer l’animal vendu », indique le service de police sur son site Web.

Ledit animal ne serait toutefois jamais livré et l'argent, de son côté, est perdu.

Vente d'appareils cellulaires, dont un faux iPhone

Plusieurs appareils cellulaires se retrouvent sur les différentes plateformes de vente en ligne. Certains contrevenants profiteraient de la situation.

Un téléphone en particulier, le iPhone 11 Pro Max, serait d'ailleurs particulièrement visé par des stratagèmes frauduleux.

Certains seraient affichés à des prix très bas. Des fraudeurs pourraient donner rendez-vous dans un lieu public et prétendre avoir reçu le cellulaire en cadeau ou l'avoir acheté dans un Apple Store. Cependant, même si celui-ci vient dans une boîte scellée, vient avec un reçu et a l'apparence d'un neuf, il pourrait s'agir d'un téléphone qui ne fonctionne pas ou qui est de mauvaise qualité.

Vente de consoles de jeux vidéo

Les amateurs de jeux vidéo s'arrachent certaines consoles, dont la nouvelle PS5, et rares sont celles qui sont affichées à petit prix sur le Web.

Certains fraudeurs utilisent donc un prix « forfaitaire » pour demander de l'argent en retour d'une mise de côté.

Cependant, la console ne sera jamais livrée et l'argent disparaît dans les poches du contrevenant, au grand désarroi de l'acheteur.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Un homme de 23 ans tué au centre-ville et c'est le 21e homicide de l'année à Montréal

« Il y a trois à quatre suspects qui ont pris la fuite à pied. »

Un énième incident dramatique s'est déroulé dans la métropole cette nuit du 18 septembre. Un homme de 23 ans a été tué au centre-ville de Montréal suite à une altercation et c'est le 21e homicide de l'année.

« L'événement est survenu cette nuit, à 1 h 45, sur la rue Sherbrooke près de l'intersection Mansfield dans l'arrondissement Ville-Marie », a indiqué Véronique Dubuc, porte-parole au Service de Police de la Ville de Montréal.

Continuer à lire Show less

Ce mardi 14 septembre a commencé de manière assez agitée pour certain.es étudiant.es, alors qu'un colis suspect a été découvert sur le campus de l'Université McGill, à Montréal, en début de matinée, obligeant l'évacuation de plusieurs pavillons du centre-ville.

C'est du moins ce qu'a confirmé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui a reçu un appel vers 7 h 30 et a été appelé sur les lieux. L'objet a été localisé dès leur arrivée et un périmètre de sécurité a rapidement été établi.

Continuer à lire Show less

Violence par armes à feu : « Montréal n’est pas sécuritaire » selon cette criminologue

« Actuellement, on peut le dire, on a, à Montréal, une guerre de gangs ».

Les jours se suivent et se ressemblent dans la région métropolitaine, alors que les fusillades se font fréquentes. Or, avec cette montée de la violence par armes à feu dans les rues, «Montréal n'est pas sécuritaire » selon la criminologue et sociologue Maria Mourani, créatrice de la première firme privée de criminologie au Québec.

« Actuellement, on peut le dire, on a à Montréal une guerre de gangs », lance d'emblée Mme Mourani en entrevue avec Narcity, qui avance qu'un début d'émergence est survenu dès l'automne 2020. « Ça s'est accentué cet été », a-t-elle poursuivi.

Continuer à lire Show less

Les pompiers sauvent de justesse deux véhicules entourés d'essence à Montréal

Quand ta camionnette passe proche de bruler juste devant chez toi. 😱

Cet incident aurait pu tourner au drame. Le Service de police de la Ville de Montréal a reçu un appel vers 1 h du matin, ce lundi 30 août, concernant une tentative d'incendie criminel sur deux véhicules stationnés dans le secteur de Saint-Laurent à Montréal.

Sur la rue Valade, près de la rue Abbott, l'une des deux camionnettes était stationnée dans une entrée privée alors que l'autre était garée en pleine rue. Les deux véhicules ont été entourés d'essence répandue au sol qui a par la suite été mise en feu par les malfaiteurs.

Continuer à lire Show less