Alors qu'un conflit entre l'État d'Israël et la Palestine sévit actuellement au Moyen-Orient, plusieurs manifestations en soutien à la Palestine et à Israël ont eu lieu dans différentes villes du monde, dont à Montréal.

Au lendemain de la manifestation en support à la Palestine, des centaines de personnes pro-Israël s'étaient donné rendez-vous au square Dorchester, au centre-ville de Montréal, pour démontrer leur support à l'état hébreu. À quelques pas de là, des manifestant.es pro-Palestine marchaient dans les rues.

Les deux camps se sont rejoints. Des insultes et des affrontements ont alors pris place entre quelques personnes, menant à du saccage et du grabuge.

Selon ce qu'a confirmé le Service de Police de la Ville de Montréal à Narcity, quinze personnes ont été mises à l'arrêt et 76 constats d'infractions ont été remis. L'escouade anti-émeute du SPVM a d'ailleurs été dépêchée sur place.

L'agent Julien Lévesque des relations médias du SPVM précise que les arrestations sont en lien avec des méfaits et des voies de faits armées contre des policiers.

À savoir de quels groupes les personnes arrêtées faisaient partie, M. Lévesque mentionne qu'il « faut faire attention dans tout ça », ajoutant que le SPVM n'était pas là pour juger ou avoir des commentaires sur la situation géopolitique entre Israël et la Palestine.

Sur les réseaux sociaux, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a condamné les événements, réitérant que manifester reste un droit, mais que « l'intolérance, la violence et l'antisémitisme n'ont pas leur place ».

Même son de cloche de la part du premier ministre du Canada. Justin Trudeau condamne « fermement » la violence « méprisable » des manifestations de dimanche. « On ne tolérera pas l'antisémitisme, l'islamophobie ou la haine », a ajouté M. Trudeau.

La veille, quelques milliers de pro-Palestinien.nes s'étaient rassemblé.es au centre-ville de Montréal, où aucun incident n'a été rapporté.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.