La réouverture des terrasses ne fait pas l'affaire de tous. La Corporation des Propriétaires de Bars, Brasseries et Tavernes du Québec et l'Union des Tenanciers de Bars du Québec ont adressé une lettre commune à François Legault, le premier ministre du Québec, pour dénoncer les mesures concernant l'industrie des restaurants et des bars, qui devraient être annoncées en conférence de presse ce mardi 18 mai.

« Non seulement une telle mesure serait discriminatoire envers tous les restaurateurs et tenanciers ayant le malheur de ne pas avoir une terrasse, mais la météorologie du Québec étant ce qu'elle est, les commerçants concernés n'en dégageraient aucune rentabilité puisqu'ils ne pourront pas opérer leur commerce de façon continue devant l'impossibilité évidente de servir la clientèle lors des journées de pluie, de grands vents, de froid, etc », peut-on lire dans la lettre.

La Corporation des Propriétaires de Bars, Brasseries et Tavernes du Québec et l'Union des Tenanciers de Bars du Québec demandent de « permettre la réouverture de leur industrie pour tous, laquelle a largement assez souffert étant carrément fermée depuis près de huit mois à Montréal ».

Iels souhaitent que « tous les bars et les restaurants du Québec soient rouverts dès maintenant tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, moyennant une réduction de la capacité d'accueil de 50 %, le tout assorti des mesures sanitaires que la Santé publique jugera appropriées dans les circonstances ».

François Legault dévoilera son plan de déconfinement en conférence de presse à 17 h ce 18 mai et pourrait annoncer la réouverture des terrasses à partir du 28 mai, selon les sources de TVA nouvelles.