Voici les seules régions du Québec qui ont encore le droit de se réunir pour Noël

Indice : il n'y en a pas beaucoup!
Noël COVID-19 : voici les seules régions qui ont encore le droit de se réunir pour Noël

À moins de deux semaines de Noël, l'engouement entourant les Fêtes n'est pas nécessairement comme à l'habitude. En raison des différents paliers d'alerte pour faire face à la COVID-19, les habitants de plusieurs régions ne pourront se réunir avec leurs proches cette année.

Voici d'ailleurs les seuls secteurs du Québec où il sera permis, à moins d'un revirement de situation, de faire des rassemblements pour Noël.

La sélection de l'éditeur : Christine Morency met les choses au clair avec Jamie d'OD après sa blague sur ses cheveux

[rebelmouse-image 26003818 photo_credit="Gouvernement du Qu\u00e9bec" expand=1 original_size="1592x1228"] Gouvernement du Québec

En zone rouge, les gens de foyers différents ne peuvent se réunir, sauf dans certains cas particuliers

Par contre, en zone orange ou jaune, il est toujours permis de se réunir tout en respectant les règles de la santé publique.

Certaines régions, bien que peu nombreuses, ont la chance d'être encore sous alerte jaune ou orange.

En tenant compte du fait que les municipalités régionales de comté (MRC) des Pays-d’en-Haut et des Laurentides basculeront au rouge dès lundi, 00:01, voici les régions où les gens pourront se réunir aux Fêtes, selon le site du gouvernement du Québec.

Palier Jaune - Préalerte

  • Abitibi-Témiscamingue

  • Côte-Nord

  • Grosse-Île et les Îles-de-la-Madeleine en Gaspésie-Îles-de-la-Madeline

  • Terres-Cries-de-la-Baie-James

  • Nunavik

Palier Orange - Alerte

  • Bas-Saint-Laurent, sauf la Matanie, la Matapédia, la Mitis et Rimouski-Neigette.

  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

  • Laurentides, sauf Deux-Montagnes, Oka, Pointe-Calumet, Saint-Eustache, Saint-Joseph-du-Lac, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Mirabel, la MRC de la Rivière-du-Nord, la MRC de Thérèse-De Blainville, la MRC des Laurentides et la MRC des Pays-d’en-Haut.

  • Outaouais, sauf Gatineau et la MRC des Collines-de-l'Outaouais.

  • Nord-du-Québec, sauf « les secteurs de Chapais et de Chibougamau ainsi que les environs situés sur le territoire du Gouvernement régional Eeyou Istchee – Baie-James ».

Les rassemblements permis en zone jaune et orange sont par contre différents. En préalerte, ou palier jaune, jusqu'à 10 personnes peuvent se réunir à l'intérieur ou à l'extérieur dans le cadre de rassemblements privés.

En palier d'alerte, ou orange, ces mêmes chiffres passent à six, au maximum. De plus, les déplacements entre régions y sont non recommandés.

Dans tous les cas, le gouvernement indique qu' « il est recommandé de faire un confinement volontaire, une semaine avant et une semaine après le moment des rassemblements ».

Sondages Narcity 📋

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Les plus récents assouplissements aux mesures sanitaires annoncées hier, le 25 janvier, par le gouvernement et la Santé publique ont calmé les ardeurs de la pâtissière de Jonquière, Stéphanie Hariot, qui ne défiera finalement pas les consignes pour une deuxième semaine consécutive.

La propriétaire de Vite des péchés avait retenu l'attention des médias en accueillant des client.es dans la salle à manger de son commerce, le 20 janvier dernier, malgré l'interdiction de le faire. Des policier.ères s'étaient alors rendu.es sur son lieu de travail pour lui parler.

Continuer à lire Show less

Après le fameux « ça va bien aller » et les « petits party », les expressions utilisées par François Legault font encore jaser. Alors que le gouvernement a annoncé sa première phase de déconfinement en conférence de presse ce 25 janvier, le premier ministre a affirmé qu'il « faut y aller mollo », ce qui n'a pas manqué de faire réagir les Québécois.es sur Internet.

Sur GoogleTrends, on peut voir que le terme « mollo » a explosé dans les recherches au Québec dès 14 h 08, soit l'heure à laquelle le gouvernement a fait ses annonces. Ce sont les habitant.es de la ville de Sherbrooke, Québec, Gatineau, Laval, Montréal, Longueuil et Trois-Rivière qui auraient le plus tapé ce terme sur leur barre de recherche Google.

Continuer à lire Show less

Tu vas enfin pouvoir revoir tes proches dans les prochains jours. François Legault a annoncé en conférence de presse ce 25 janvier que les rassemblements privés seront permis au Québec dès la fin du mois, sous certaines conditions. Alors si tu te demandes ce que ça implique, voici tout ce que tu dois savoir.

« Je vous annonce qu'à partir de lundi prochain, le 31 janvier, ça va être possible de se voir dans les maisons, les logements, quatre personnes, maximum deux bulles. Donc, ça peut être quatre personnes d'adresses différentes ou deux bulles de deux maisons différentes pour aller à plus que quatre personnes », a indiqué le premier ministre.

Continuer à lire Show less

Sarahmée rend hommage à son frère Karim Ouellet

« Karim aura laissé sa marque dans nos cœurs pour toujours... »

L'auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet a été retrouvé mort à Québec le 17 janvier à l'âge de 37 ans. Son décès a créé une onde de choc dans le vedettariat québécois et plusieurs lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux à l'annonce de la triste nouvelle. Sa soeur, la rappeuse Sarahmée, a aussi partagé quelques mots touchants au sujet de la tragédie sur ses réseaux sociaux.

Sur Facebook et Instagram le 18 janvier, celle-ci a émis un message de sa part ainsi que de celle de ses parents pour faire honneur à la mémoire de Karim.

Continuer à lire Show less