Rassemblements, buffets, inviter Mamie et Papi ou non : malgré l’annulation du temps des Fêtes en zone rouge, plusieurs ont de la difficulté à comprendre ce qui est permis ou non et, surtout, où.

Le premier ministre François Legault a rendu sa décision finale à l’avance, alors que le nombre de cas n’est pas près de descendre sous la barre des 1 000 cas journaliers.

Ainsi, seules les personnes en zone jaune et orange pourront se rassembler à Noël. Par contre, il y a certaines règles et restrictions à respecter et voici ce que tu dois savoir.

La sélection de l'éditeur : Les premières doses du vaccin vont officiellement arriver au Canada d'ici la fin décembre

Est-ce que j'ai le droit d'aller chez mes parents un soir et dans la famille à mon/ma partenaire l'autre soir?

Les résidents des zones jaunes et oranges ont droit de se rassembler du 24 au 27 décembre.

Par contre, le premier ministre Legault recommande à la population de s’en tenir à deux rassemblements.

Dix personnes ou trois ménages maximum par rassemblement et le tout s’applique aux deux paliers d’alertes régionales.

Tu ne voudrais surtout pas sortir le chéquier pour payer 1 500 $ d’amende, non ?

Est-ce qu'une personne en zone rouge peut aller fêter Noël en famille en zone verte, jaune ou orange ?

Non.

En octobre dernier, la vice-première ministre avait affirmé que les règles applicables dans une région rouge s'appliquent aux résidents, même s'ils sortent de leur territoire.

Et, faut-il le rappeler, les déplacements interrégionaux ne sont pas recommandés.

Louer un chalet, c'est faisable?

Oui, mais les disponibilités se font rares et il faudra louer un chalet dans sa propre région.

Les mêmes règles s'appliquent : dix personnes et trois maximum par rassemblement.

Est-ce que je peux donner des câlins à mes proches?

« On peut s’en donner », avait affirmé la microbiologiste-infectiologue à Narcity Québec, Dre Caroline Quach, mais le moins possible.

« Si on en donne, idéalement, il faut être capable d’en donner sans être près du visage de l’autre », précisait-elle, ajoutant que la COVID-19 se transmettait « quand nos flores respiratoires se croisent ».

De dos, les câlins seraient donc envisageables. Concernant les bisous, c'est à éviter.

Différents experts et le gouvernement suggèrent fortement de porter le masque en tout temps, sauf au souper.

Un morceau de dinde dans le masque, ce n'est pas l'idéal.

Les grands-parents pourront-ils célébrer en famille ?

Qu’ils vivent en résidence pour personnes âgées, en CHSLD ou dans leur bungalow de la Rive-Sud, le gouvernement Legault leur donne le go.

Dre Quach affirmait qu’il était préférable de séparer les personnes à risque, comme Mamie et Papi, des autres.

Ça inclut les personnes atteintes de maladies chroniques ou ayant un système immunitaire affaibli ou déficient.

Est-ce que je peux faire un potluck?

En fait, ce n'est pas l'option la plus idéale en temps de pandémie, tout comme les buffets.

Il faudrait que les dix invités (maximum) suivent à la lettre les règles sanitaires en place, comme le lavage des mains.

Lors du repas, il est recommandé qu'une seule personne soit responsable du service et qu'elle porte un masque pendant qu'elle sert une pelletée de saucisses cocktail sucrées ou la salade de pâtes de Sonia.

Pourrons-nous organiser un échange de cadeaux ?

Le gouvernement ne voit pas de problème à ce qu'un échange de cadeaux ait lieu durant les festivités des Fêtes.

Si les participants se lavent les mains après la manipulation des objets, gardent une distance de deux mètres, portent le masque et évitent de manger durant l'échange, tout sera beau.