Depuis la mise en place du confinement total et du couvre-feu au Québec, quelques mesures ont changé, notamment concernant la cueillette à l'auto de produits essentiels ou non dans les commerces. 

Depuis la fermeture des magasins non prioritaires le 26 décembre, seuls les biens jugés essentiels pouvaient être vendus dans les commerces encore ouverts.

La sélection de l'éditeur : La bande-annonce du film To All the Boys 3 est sortie et voici quand tu pourras l'écouter

Les commerces non prioritaires pourront autoriser la cueillette des biens [...], à condition qu’elle se déroule à l’extérieurGouvernement du Québec

Cependant, cette restriction a été ajustée le 9 janvier dernier et voici comment ça se déroule. 

À présent, l'achat de tout produit est permis dans les commerces. Par contre, les commandes doivent se faire au téléphone ou en ligne pour ensuite être ramassées en bordure de magasin. 

La seule condition, c'est que la collecte doit se faire à l'extérieur, que ce soit à l'auto ou sur le trottoir, précise le Conseil canadien du commerce de détail

Et bien sûr, cela doit se faire hors des heures de couvre-feu.

Pour l'avoir expérimenté, la cueillette à l'auto est très pratique et efficace. 

Après avoir fait l'achat de patins à glace dans un magasin à grande surface, en choisissant l'option ramassage, un courriel m'a été envoyé une heure plus tard pour m'indiquer que la commande était prête.

En arrivant au commerce, des places de stationnement réservées à la collecte sont bien indiquées.

Tu n'as qu'à appeler au numéro inscrit, donner ton code de ramassage et un employé vient te porter le tout. 

Bien entendu, l'expérience et le temps d'attente pour ta commande peuvent varier d'une boutique à l'autre. 

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

*Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Guillaume s'ouvre sur son expérience et la fin de son parcours à Star Académie

Pense-t-il que la demi-finale entre garçons l'a désavantagé?

Le premier round des demi-finales de Star Académie a eu lieu le dimanche 18 avril et c'est William Cloutier qui a remporté le vote du public, ce qui fait de lui l'un des deux finalistes. Guillaume Lafond, le chouchou des fans rentre donc chez lui.

Avec Jacob Roberge, les trois hommes qui s'affrontaient pour une place en finale étaient tous grandement aimés chez les Québécois et Guillaume, pour sa part, a été sauvé trois fois par ceux-ci depuis le tout début de l'aventure.  

Continuer à lire Show less

William Cloutier s'ouvre sur sa victoire en demi-finale et sa compo qui a marqué le Québec

Il confie que la grande popularité de Guillaume lui jouait bien dans la tête.

Ce dimanche 18 avril, William Cloutier a réussi à renverser la tendance à Star Académie et voler le coeur du public avec une interprétation émouvante de sa propre composition, Si pour me voir

Jusqu'à maintenant, Guillaume Lafond et Jacob Roberge avaient des parcours sans faille auprès du public, étant sauvés par ce dernier à toutes leurs mises en danger.

Continuer à lire Show less

Lors d'une entrevue avec Narcity, l'entrepreneur, ex-Dragon et auteur François Lambert s'est ouvert sur sa place en tant qu'homme d'affaires au Québec, sa fortune et l'impact qu'a eu son passage à Big Brother Célébrités.

Lors des treize semaines qu'il a passées à Big Brother, pendant lesquelles sa famille, son amoureuse ainsi que ses associés s'occupaient de ses entreprises, le finaliste affirmait qu'il n'avait pas besoin de gagner l'argent du prix.

Continuer à lire Show less