Sign in
FR - Nouvelles

Québec solidaire veut que les prix des loyers soient gelés en 2021

« La crise du logement ne s'est pas mise sur pause au jour 1 de la pandémie. »

Afin « d'offrir une bouffée d'air » aux locataires, Québec solidaire réclame un gel des prix des loyers en 2021 suite à la situation difficile à laquelle certains Québécois ont fait face durant la dernière année. 

C'est Andrés Fontecilla, député de Laurier-Dorion et responsable pour Québec solidaire en matière de logement, qui s'est expliqué sur le sujet dans un communiqué de presse émis ce lundi 4 janvier.

La sélection de l'éditeur : Une petite fille de 7 ans victime de meurtre à Laval

La crise du logement ne s'est pas mise sur pause au jour 1 de la pandémie.Andrés Fontecilla

Selon Fontecilla, la crise du logement n'a pas chômé, alors que plusieurs Québécois ont perdu leur emploi et doivent maintenant composer avec des difficultés financières.

Le prix des logements a continué d'augmenter en flèche en 2020, au détriment de plusieurs locataires : 

« L'explosion des demandes dans les banques alimentaires et dans les refuges pour personnes itinérantes nous montre bien que les plus vulnérables ont été fragilisés par la crise. »

Le député de Laurier-Dorion indique que le gouvernement de la CAQ a tout ce qu'il faut pour régler ce problème et devrait agir rapidement, tout comme l'ont déjà fait la Colombie-Britannique et l'Ontario.

Le Tribunal administratif du logement est sur le point de publier sa mise à jour annuelle, où les critères d'augmentation des loyers pour les propriétaires sont précisés, ce qui justifie une certaine urgence d'agir. 

Selon Fontecilla, « certains en profitent pour imposer des hausses abusives, surtout dans un contexte de pénurie extrême de logements disponibles ».

Au moment d'écrire ces quelques lignes, la Coalition Avenir Québec n'a pas fait suite à cette déclaration de QS.