Des politiciens québécois « confessent » avoir voyagé en 2020 sur Twitter

« Je reconnais que ce voyage [...] a été une erreur de jugement de ma part ».
Voyages non essentiels: des politiciens québécois se «confessent» sur Twitter

Le 20 décembre 2020, le député du Parti libéral du Québec (PLQ) Pierre Arcand s'est envolé vers les Antilles, alors que les gouvernements fédéral et provincial déconseillent les voyages non essentiels à l'extérieur du pays. C'est maintenant au tour d'autres politiciens libéraux de « confesser » leurs déplacements à l'étranger en 2020.

C'est ce dimanche 3 janvier 2021 que le député fédéral de Pierrefonds-Dollard, Sameer Zuberi, a déclaré sur Twitter avoir visité le grand-père de son épouse dans le Delaware, aux États-Unis, car son état de santé se détériorait.

La sélection de l'éditeur :Une petite fille de 7 ans victime de meurtre à Laval

M. Zuberi a admis avoir commis « une erreur de jugement », et annoncé qu'il se retirait des comités parlementaires où il siège.

La même journée, la députée fédérale Patricia Lattanzio a dit avoir voyagé en Irlande en septembre dernier pour déménager sa fille qui partait y étudier. Elle a jugé son déplacement « essentiel et nécessaire ».

Une autre députée fédérale, Alexandra Mendes, dans Brossard-Saint-Lambert cette fois, a aussi utilisé Twitter pour expliquer les raisons de son départ au Portugal en juillet.

Des problèmes de succession à la suite du décès de sa belle-mère ont justifié le voyage, selon elle.

Les trois politiciens ont assuré la population qu'ils avaient respecté la quarantaine de quatorze jours requise à l'arrivée.

Recommandé pour toi
Loading...