Sign in

Alors qu'il demande depuis le printemps d'éviter les voyages non essentiels, le gouvernement fédéral a annoncé, le 30 décembre dernier, que les voyageurs revenant au Canada par avion devraient tous présenter un résultat négatif à la COVID-19 pour ce faire. Cette mesure entrera officiellement en vigueur dès le 7 janvier 2021.

Voici tout ce que tu dois savoir à propos des nouvelles restrictions.

La sélection de l'éditeur : Cette maison à la déco épurée à vendre à Montréal a quasiment le garage dans son salon

Quelles sont les nouvelles restrictions?

C'est Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, qui a confirmé cette annonce le 30 décembre durant une conférence de presse.

Le lendemain, soit le 31 décembre, le gouvernement a dévoilé que dès le 7 janvier, il faudrait que « tous les passagers aériens âgés de cinq ans ou plus soient déclarés négatifs à la COVID-19 avant qu'ils n'effectuent un voyage à partir d'un pays étranger vers le Canada ».

Les voyageurs, que leur périple soit essentiel ou pas, devront donc présenter une preuve de leur test négatif avant d'entrer dans l'avion.

Ce test doit avoir été fait dans les 72 heures précédant le départ vers le Canada. 

De plus, il « doit être effectué au moyen d'un test d'amplification en chaîne par polymérase (test PCR) pour le dépistage de la COVID-19 ».

Est-ce que la quarantaine est tout de même obligatoire au retour?

Même si un test négatif ayant été fait dans les trois jours précédents le vol est présenté, quiconque revient au Canada devra également faire sa quarantaine de quatorze jours complets, tel qu'exigé par les autorités. 

Transports Canada indique d'ailleurs que plus de surveillance sera faite auprès des voyageurs :

« Le gouvernement du Canada augmentera davantage ses efforts de surveillance pour veiller à ce que les voyageurs entrant au Canada respectent la période de quarantaine obligatoire de 14 jours en vigueur prévue par la Loi sur la mise en quarantaine. »

Comme c'est déjà le cas, le plan de quarantaine des voyageurs sera analysé et s'il ne convient pas, certains pourraient devoir passer les quatorze jours dans une installation de quarantaine fédérale.

Finalement, il faudra toujours utiliser l'application ou le site Web ArriveCan et donner ses coordonnées exactes ainsi que son plan de quarantaine obligatoire avant ou au moment d'entrer au pays.

Ceux qui violent les directives de retour au pays s'exposent à d'importantes conséquences, dont une peine d'emprisonnement maximale de six mois, 750 000 $ d'amende ou même les deux sanctions

Qui est concerné?

Ces nouvelles mesures s'appliquent aux voyageurs provenant de tous les pays ainsi qu'à toutes les compagnies aériennes, qu'elles soient d'ici ou d'ailleurs. 

Seuls les enfants de moins de cinq ans, les membres d'équipages, les travailleurs offrant des services d'urgence et les personnes voyageant sur les vols de ravitaillement ne sont pas concernés, explique Global News.

Le gouvernement indique que ceux qui se trouvent à l'extérieur du pays et ont un vol de retour prévu « devraient commencer immédiatement à planifier un test de dépistage de la COVID-19 en vue d'éviter de retarder leur retour au Canada ».

Ceux qui comptent voyager bientôt devraient également planifier rapidement comment ils procèderont pour se conformer à cette nouvelle réglementation

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement