Sign in
FR - Nouvelles

Un homme drogué prend la fuite après un accident de VTT en oubliant sa fille de 5 ans

Le père de 30 ans a été retrouvé par la police et il est maintenant détenu.
Saguenay : un homme drogué fuit un accident en oubliant sa fille de 5 ans

Un homme conduisant un VTT de type trois roues est entré en collision avec un autre véhicule à Saguenay, dimanche midi. Après l'accident, l'homme de 30 ans a pris la fuite en oubliant sa fille âgée de seulement cinq ans sur les lieux de l’accident. 

Le Service de police de Saguenay (SPS) confirme à Narcity Québec que le conducteur était sous l’effet de la drogue. 

La sélection de l'éditeur : Tu peux rester au Jardin Botanique jusqu'à 1 h du matin pour admirer les Perséides

L’incident impliquant un VTT et un véhicule stationné en bord de route s’est produit vers 12 h 20, sur la rue Victoria, dans le secteur de La Baie. 

« Un jeune homme de 30 ans qui circulait sur la voie publique avec un VTT. Au moment où il a voulu emprunter le trottoir, il a fait une embardée en compagnie de sa jeune fille de 5 ans. Les deux ont été projetés au sol », indique Bruno Cormier, relationniste aux affaires publiques de la Ville de Saguenay, à Narcity Québec. 

Google Maps

Il ajoute également que les deux occupants du VTT ne portaient pas de casque au moment de l'impact. 

« Le conducteur [a] fui les lieux à pied en laissant la jeune fille au sol. [Elle] avait des blessures mineures au niveau d’un bras », soutient Bruno Cormier.

À la suite de l'impact, la fillette s'est retrouvée sous le véhicule qui a été percuté. 

Des témoins sur place ont pu veiller à la sécurité de la jeune fille, qui a été transportée à l'hôpital de Chicoutimi par mesure préventive. 

Les personnes qui ont assisté à la collision ont pu fournir une « bonne description du suspect » aux policiers

L'homme responsable de l'embardée a été arrêté par les autorités, non loin de l'accident, pour conduite avec facultés affaiblies par la drogue, négligence criminelle et délit de fuite.

Plusieurs chefs d'accusation pèsent contre lui et il devrait comparaître, lundi matin, au palais de justice de Chicoutimi. 

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a été mise au fait de l’incident.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.