Sign in
Si on s'aimait : Les candidats de la 3e saison

Après une 2e saison forte en émotions, l'émission Si on s'aimait sera de retour pour une troisième saison dès septembre. Et question d'assouvir la curiosité des fans, la production a dévoilé l'identité de nouveaux participants qui tenteront de trouver l'amour avec les précieux conseils et l'accompagnement de la sexologue Louise Sigouin.

La grande nouveauté cette saison-ci, c'est qu'ils seront quatre célibataires, au lieu de trois, à se lancer dans cette aventure, sous le regard franc et bienveillant d'Émily Bégin et Guillaume Lemay-Thivierge. Le couple sera effectivement de retour pour commenter la démarche des candidat.es.

Dominic, 33 ans

Si on s'aimait | Gracieuseté

Vivant à Montréal, Dominic travaille dans la construction et étudie la photographie. « Il désire ardemment fonder une famille, mais il vit avec un lourd bagage lié à son enfance et à son passé amoureux », selon ce qu'on peut lire sur son profil.

Marie-Denise, 62 ans

Si on s'aimait | Gracieuseté

Marie-Denise est une coiffeuse, semi-retraitée, qui adore jouer au golf dans ses temps libres. Célibataire et vivant seule depuis de nombreuses années, il semblerait que l'homme qu'elle fréquentera devra « arriver tout en douceur dans son univers de solitaire ».

Stéphanie, 41 ans

Si on s'aimait | Gracieuseté

Cette infirmière qui habite à Montréal avoue que son défi lors de l'aventure sera de fréquenter un homme pendant 11 semaines, alors qu'elle aurait de la difficulté à s'engager « plus loin qu'un 3e rendez-vous », selon son profil. La romance n'a pas eu la première place dans sa vie dans les 10 dernières années, mais elle se dit prête à s'investir dans une relation.

François, 57 ans

Si on s'aimait | Gracieuseté

François occupe déjà le rôle de père et grand-père, mais il est prêt à devenir un amoureux et partager ses 1001 passions avec une femme. Résidant à Delson, sur la Rive-Sud de Montréal, il travaille comme préposé aux édifices pour une compagnie de construction.

La 3e saison de Si on s'aimait commence dès le 13 septembre prochain et sera diffusée du lundi au jeudi, 19 h 30, sur les ondes de TVA.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

L'émission Tout le monde en parle a débuté sa 18e saison en force ce dimanche 26 septembre avec les deux acolytes de Guy A. Lepage sur le plateau : Anaïs Favron et Alexandre Barrette. Ce dernier a d'ailleurs démarré la soirée en envoyant une petite flèche à Guillaume Lemay-Thivierge, qui a fait jaser dans la dernière semaine.

« Je veux utiliser la tribune ce soir pour dire qu'en fin de semaine, j'ai eu la chance de conduire un Santa Fe de Hyundai, et j'ai trouvé la tenue de route hallucinante. L'habitacle était confortable, ça consomme très peu », a lancé l'humoriste avec un ton blagueur.

Continuer à lire Show less

Guillaume Lemay-Thivierge répond à la saga sur son statut vaccinal et «rectifie les faits»

« Cette démarche est personnelle et je respecterai toujours celle des autres. »

Le comédien et réalisateur Guillaume Lemay-Thivierge est sur toutes les lèvres depuis qu'un article de La Presse a révélé ce 23 septembre, qu'il n'était pas vacciné et que ça lui aurait causé des ennuis professionnels. Suite à cela, l'animateur de Chanteurs masqués a tenu à « rectifier les faits ».

« À ce jour, je n'ai jamais partagé ou pris position dans les médias au sujet de mon statut vaccinal ou sur celui de quiconque. Il s'agit d'ailleurs d'une information personnelle et confidentielle qui n'aurait jamais dû se retrouver sur la place publique », a indiqué Guillaume Lemay-Thivierge dans une déclaration envoyée aux médias, tard en soirée, ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less

La troisième saison de Si on s'aimait se poursuivra sans la pétillante Stéfanie. Annoncé il y a quelques jours déjà, c'est dans l'épisode du 22 septembre que les téléspectateur.trices ont vu l'infirmière de 41 ans expliquer avec émotion pourquoi elle a décidé de mettre un terme à son aventure.

« Ça faisait longtemps que j'avais pas fait de crise d'angoisse et ça m'a pogné solide cette semaine. Ça a été très difficile. J'ai vraiment pris conscience qu'encore une fois, j'en avais pris trop. Et malgré toutes les bonnes intentions, je voulais t'annoncer ce soir que j'allais quitter l'aventure. Parce que j'ai pas le goût de me rendre dans un autre burn out », a exprimé Stéfanie, les larmes aux yeux.

Continuer à lire Show less

De retour devant leur écran pour cette rentrée télévisuelle, les téléspectateur.trices du Québec ont pu découvrir, ce 13 septembre, deux des nouveaux célibataires de Si on s'aimait, dont Stéfanie. Mais pour certain.es, son visage était plutôt familier, car l'infirmière de 41 ans n'en est pas à sa première téléréalité.

Si plusieurs ont relevé sa ressemblance avec Véronique Cloutier, surtout dans la manière qu'elle s'exprime, d'autres l'ont carrément reconnue de son passage à l'émission Un souper presque parfait.

Continuer à lire Show less