Les locataires refusés au crédit peuvent maintenant signer un bail en donnant un dépôt

La Régie du logement s'est prononcée.

De nombreux propriétaires québécois tentent depuis longtemps de rendre légal le dépôt de garantie, non seulement pour se protéger, mais aussi pour permettre une option de plus aux locataires préalablement refusés pour la signature d'un bail. Eh bien, la Régie du logement vient de changer la donne en le permettant. 

La Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) a partagé la nouvelle via un communiqué de presse. Le dépôt de garantie est un montant demandé lors de la signature du bail et qui couvre l'équivalent d'un ou de plusieurs mois de loyer.

La sélection de l'éditeur : Les services frontaliers canadiens embauchent des étudiants et ça paie jusqu'à 34 $/h

Avec un dépôt de garantie comme coussin financier, beaucoup de stress inutile pour les propriétaires et pour les locataires aurait pu être évité.


Hans Brouillette, directeur des affaires publiques de la CORPIQ

Les propriétaires peuvent en fait offrir trois choix à leur futur locataire pour se prémunir contre d'éventuelles pertes : trouver un colocataire, trouver un endosseur ou donner un dépôt de garantie.

La CORPIQ espère ainsi faciliter l'accès aux logements en location et conscientiser les locataires sur l'importance de prendre soin des lieux.

Auparavant, il arrivait que des propriétaires demandent un dépôt de garantie, mais cette pratique était considérée comme illégale. À noter que la présente annonce concerne les futurs baux et n'a pas d'impact sur les baux en cours. 

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...