Sign in
FR - Divertissement

Un ancien étudiant de McGill participe à Big Brother Canada et voici ce que tu veux savoir

Il compte utiliser son charme dans l'aventure.
Tychon à Big Brother Canada

C'est le 24 février qu'on apprenait qui sont les quatorze candidats à intégrer l'aventure de Big Brother Canada pour la neuvième saison et l'un d'entre eux est un ancien étudiant de McGill.

À compter du 3 mars, les participants feront officiellement leur entrée dans la nouvelle maison et le public pourra découvrir chacun d'entre eux au fil des semaines à venir.   

La sélection de l'éditeur : Voici à quoi t'attendre des mesures d'après-relâche que Legault risque d'annoncer demain

Parmi les Canadiens sélectionnés, Tychon Carter-Newman est présenté comme étant le montréalais de l'édition, selon le site Web de l'émission, et voici ce que tu veux savoir à son sujet.

Il a 29 ans

Il a 29 ans, selon sa fiche de participant à la téléréalité.

Étant donné que son signe astrologique est Capricorne, on peut déduire qu'il a fêté son 29e anniversaire entre le 22 décembre et le 20 janvier.

Il est connu sous un autre nom

Alors que son nom complet est Tychon Carter-Newman, selon la présentation de Big Brother Canada, il est plutôt connu sous le nom de Tychon Jordan sur les réseaux sociaux.

Il habite à Toronto

C'est sur son profil Facebook que le candidat a indiqué qu'il demeure dans la grande ville de Toronto en Ontario.

Selon sa fiche sur le site de McGill, sa ville natale serait Brampton en Ontario, mais dans sa vidéo de présentation, il affirme venir de Montréal.

Il a étudié à Montréal 

Tel que mentionné, il a fait ses études universitaires à McGill. C'est plus précisément en urbanisme qu'il s'est rendu jusqu'à la maîtrise.

Il a fait du basketball universitaire

Il a joué en 2015 et 2016 pour l'Université McGill sous le numéro 21.

Avant ça, il a fait quatre saisons dans la Canadian Interuniversity Sport (CIS) avec les Voyageurs de l'Université Laurentienne.

Il est urbaniste

En biographie de son profil Instagram, il se présente comme étant un « city builder », c'est-à-dire un constructeur de villes.

Il est très proche de sa famille

Au cours de sa vidéo d'introduction, il explique qu’il est très proche des femmes de sa vie, soit sa mère et ses deux grands-mamans avec qui il jase fréquemment.

Il se décrit comme un « nice guy » 

Dans la vidéo de casting, il se décrit comme quelqu'un de confiant, mais pas arrogant et sa stratégie dans l'aventure sera de charmer les autres candidats présents avec lui dans la maison.

Tychon se considère aussi comme un bon gars aimable.

Le Canada a remporté 3 médailles en 24 h aux Jeux paralympiques de Tokyo

Trois des athlètes médaillés sont Québécois! 🥇

L'équipe canadienne fait des prouesses sportives, puisqu'elle a récolté trois médailles, ce dimanche 29 août, aux Jeux paralympiques de Tokyo et devient par le même fait le 31e pays le plus décoré avec un total de 11 médailles.

Le Montréalais Brent Lakatos a tout d'abord décroché l'argent au 400 mètres T53 hommes en para-athlétisme. Il s'agissait de sa deuxième médaille d'argent en deux jours, et de la 6e médaille d'argent du Canada depuis le début des Jeux.

Continuer à lire Show less

Plus de 11 000 athlètes à travers le monde vivent actuellement un rêve : atteindre les JO. Maintenant, c'est bien beau de s'y rendre, encore faut-il, si tel est l'objectif, gagner une médaille olympique. Plusieurs des nations représentées à Tokyo 2020 offrent certains cachets à celleux qui en remportent une et il y en a pour tous les portefeuilles.

Au Canada, par exemple, les médailles d'or, d'argent et de bronze valent respectivement 20 000 $, 15 000 $ et 10 000 $. Ça peut paraître beaucoup, mais une fois que tu compares à d'autres fonds monétaires de différents comités olympiques, tu risques de changer d'idée.

Continuer à lire Show less

Ce que tu dois savoir sur Maude Charron, la première québécoise à gagner l'or à Tokyo

Gymnaste, haltérophile, championne olympique et bientôt policière?

Les Jeux olympiques, c'est le moment d'admirer des athlètes des quatre coins du pays, d'un océan à l'autre. C'est encore plus fabuleux d'être témoin de la victoire d'une « fille de chez nous », comme Maude Charron, la première Québécoise à rafler l'or à Tokyo 2020.

Ce mardi 27 juillet, la femme de 28 ans a remporté la deuxième médaille d'or olympique du Canada en haltérophilie, dans la catégorie des 64 kg.

Continuer à lire Show less

C'est un début historique pour le Canada, en ces Jeux olympiques de Tokyo 2020. L'équipe féminine de softball a réussi à monter sur la troisième marche du podium, ce 27 juillet.

C'est une médaille de bronze qui s'est fait enfiler par les 15 Canadiennes ce mardi en battant le Mexique 3 à 2 au Stade de Yokohama au Japon.

Continuer à lire Show less