FR - Nouvelles

La bouteille la plus chère à la SAQ coûte presque le prix d'une Ford Mustang

Es-tu prêt à dépenser près de 30 000 $ pour un grand cru ? 💸

La bouteille la plus chère à la SAQ coûte presque le prix d'une Ford Mustang

Alors que la SAQ a augmenté ses prix des produits issus de l'importation, deux fois en mai et en juillet 2021, il semblerait que certaines bouteilles coûtent presque le prix d'une Ford Mustang. Voici donc, le cru le plus onéreux de la SAQ que tu puisses acheter en succursale actuellement, selon les bouteilles affichées sur le site Internet.

Serais-tu prêt.e à dépenser 27 367,25 $ pour une bonne bouteille de whisky écossais alors qu'une Ford Mustang 2021 vaut 31 895 $ ? Eh bien sache que c'est le coût d'une bouteille de Dalmore de l'édition Constellation de 1972 du fût numéro un.

Le coût de ce whisky s'expliquerait donc par sa rareté et ses 39 ans d'âge. Il a d'ailleurs si bien vieilli qu'il possède 47,5 % d'alcool.

Son goût est décrit comme un mélange de saveurs d'oranges de Séville acidulées et au miel, avec des notes d'abricots caramélisés et une touche finale de caramel et de chocolat.

Il existe actuellement qu'une seule bouteille disponible à la succursale de la SAQ Sélection du boulevard Laurier à Québec.

Notons que ses petites sœurs sont un peu moins chères, l'édition 1976 est à 17 185,25 $ et l'édition 1978 à 12 900 $, il est possible de les acheter dans la même succursale.

Dalmore Constellation 1972 fût numéro 1

Prix : 27 367,25 $

Adresse : SAQ Sélection Québec - Boul. Laurier au 2828, boulevard Laurier, Québec, QC

Site Web


À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Ce 22 novembre, ce sont près de 800 employé.es de la Société des alcools du Québec (SAQ) travaillant dans les entrepôts et à la livraison qui ont déclenché une autre grève générale jusqu'au 24 novembre. Celle-ci a pour conséquence de briser la chaîne d'approvisionnement et ça se fait remarquer sur les tablettes.

Si les points de vente et le site de la SAQ demeurent accessibles, les délais sont allongés pour les particuliers et les livraisons sont complètement annulées pour les succursales, les restaurants, les bars, les épiceries et les dépanneurs.

Continuer à lire Show less

Grève générale à la SAQ : La chaîne d'approvisionnement des bouteilles sera rompue demain

Ça risque d'être compliqué de trouver ta bouteille préférée ces prochains jours. 🥴

Tu auras peut-être de la difficulté à trouver ta bouteille préférée ces prochains jours à la SAQ. En effet, plus de 800 syndiqués de la Société des alcools du Québec seront en grève générale ce lundi 22 novembre, dès 5 h du matin, pour faire pression sur le gouvernement qui souhaite mettre en place un système des scabs (soit des briseurs de grève en français), des employé.es qui continuent de travailler malgré un ordre de grève légale.

« L'utilisation de scabs dans une société d'État québécoise est carrément inacceptable. Premièrement, c'est illégal et nous avons entrepris des procédures judiciaires. Mais deuxièmement, et de façon plus importante, quel exemple donne le gouvernement à nos entreprises s'il permet à sa société d'État d'avoir recours à des travailleurs de remplacement ? » a dénoncé Joël Latour, président du Syndicat des travailleurs et travailleuses de la SAQ, dans un communiqué de presse du 21 novembre.

Continuer à lire Show less

Il y a certaines bouteilles qui ne se rendront pas en succursale ce mardi 16 novembre, alors que des employé.es de la SAQ ont déclenché une grève surprise de 24 heures.

Depuis 9 h 30, la chaîne d'approvisionnement de la Société des alcools du Québec a été rompue jusqu'au mercredi 17 novembre, car ce sont 780 salariés travaillant dans les entrepôts et à la livraison qui ont mis en oeuvre ces moyens de pression.

Continuer à lire Show less

Ta facture à la Société des alcools du Québec (SAQ) va être plus élevée à partir d'aujourd'hui. En effet, ce dimanche 7 novembre, une hausse de prix moyenne de 1,66 % sur 1 332 produits entre en vigueur.

Selon Catherine Dagenais, présidente et chef de la direction de la SAQ, c'est la météo qui serait responsable de cette hausse. « Certaines régions viticoles particulièrement prisées par nos clients ont été très touchées par des intempéries répétées, plus particulièrement en début d'année : des gels successifs en France, des épisodes de sécheresse en Espagne et en Italie, notamment », a-t-elle expliqué par voie de communiqué ce 2 novembre.

Continuer à lire Show less