L’actuelle crise de la COVID-19 représente une réalité particulière et inhabituelle. Après plusieurs mois à jongler avec tous les effets collatéraux de la pandémie, nombreux commencent à avoir le cœur lourd. 

Avec la deuxième vague de la pandémie, des interactions sociales limitées et une situation financière instable pour certains, on peut affirmer que la crise apporte son lot de défis. Il se peut que ce ne soit pas toujours facile de garder les idées claires et de rester optimiste dans ces circonstances.

Que ton bien-être ait été directement affecté ou que tu remarques un changement de comportement chez un de tes proches, sache qu'il existe des ressources efficaces afin d'aller mieux.

Si une personne de ton entourage semble traverser une période plus difficile, voici quelques conseils qui pourraient faire toute la différence :

Être attentif aux signaux

Certains changements de comportement qui peuvent se traduire par des difficultés de sommeil, une diminution de l’appétit et une diminution de l’énergie, par exemple, pourraient te mettre la puce à l'oreille et te permettre de déceler une détérioration du bien-être de ton proche.

Il pourrait également vivre des inquiétudes et de l'insécurité en lien avec le virus, un sentiment d’être dépassé par les événements, de l'impuissance, une vision négative des choses ou des événements quotidiens, des sentiments de découragement, de la tristesse ou encore de la colère.

Si jamais une personne de ton entourage présente un ou plusieurs de ces symptômes, n'hésite pas à aborder le sujet avec elle et à lui parler d'Info-Social 811.

Communiquer

Parler de bien-être avec son entourage peut être difficile. Bien que certaines personnes s'ouvrent plus facilement et expriment sans gêne ce qu'elles éprouvent, d'autres sont plus gênées à parler de leurs sentiments.

Dans ce cas, tu peux toi-même tâter le terrain en commençant par exprimer tes propres émotions et inquiétudes.

De cette manière, la porte sera déjà ouverte à la conversation et ton interlocuteur pourrait être plus disposé à se confier, en sachant qu’il n’est pas seul à se sentir ainsi.

Écouter et entretenir le lien

Que ce soit lors d’un échange sur les réseaux sociaux, au téléphone, en visio ou bien en personne tout en respectant la distanciation physique, il est important d'être attentif à ce que disent les autres et de faire preuve d’empathie.

On peut être tenté de rebondir sur certains propos, mais si ton ami vient enfin à se confier, tu ne veux surtout pas le freiner. Laisse-le exprimer ce qu’il ressent. Cela te permettra de mieux comprendre ce qu’il éprouve, par la suite, et d’être en mesure de lui apporter le soutien approprié.

Si jamais tu sens que tu manques d'outils pour l'accompagner adéquatement dans ce cheminement, tu peux l'inviter à communiquer avec Info-Social 811 qui est un service de consultation téléphonique gratuit et confidentiel offert 24 heures par jour, 365 jours par année.

L'aider à trouver des solutions

Il existe de nombreux moyens d’améliorer son bien-être au quotidien grâce à des activités faciles à réaliser.

Si un de tes proches semble en difficulté, tu peux l'inviter à sortir prendre l'air, se tourner vers la méditation, s'accorder des petits plaisirs ou encore adopter de saines habitudes de vie, par exemple.

Tu peux également lui proposer de communiquer avec Info-Social 811 où il pourra discuter avec un professionnel en intervention psychosociale, au besoin.

Pour plus d'inspiration, tu trouveras une liste exhaustive de toutes les choses que tu peux proposer à un proche afin de l'aider à se sentir mieux.

Si tu souhaites découvrir davantage de ressources pour aider un proche, tu peux consulter le site Web du gouvernement du Québec.