Les transports en commun ont fait les manchettes ces derniers temps. Certains citoyens réagissent entre autres au décret imposant le port du couvre-visage dans les autobus, les trains et le métro. Les services de transport public de la grande région de Montréal refont les gros titres aujourd'hui alors qu'ils seront touchés par une augmentation de certains tarifs dès octobre 2020.

C'est l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) qui en a fait l'annonce ce jeudi 30 juillet par voie de communiqué.

Elle a rendu publiques les grilles tarifaires d'exo, du Réseau de transport de Longueuil (RTL), de la Société de transport de Montréal (STM) et de la Société de transport de Laval (STL).

À compter du 1er octobre 2020, les prix des titres vont hausser de 2 % en moyenne. L'organisation a toutefois choisi exceptionnellement d'exclure les billets unitaires de cette augmentation. 

Elle explique cette décision par le fait qu'ils sont en ce moment les billets les plus achetés.

Comme plusieurs citoyens travaillent de la maison à cause de la pandémie, ils sont moins nombreux à se procurer les titres hebdomadaires et mensuels.

Tandis que le prix d'un passage demeure à 3,50 $, celui des autres types de titres augmente.

La passe hebdomadaire coûtera un dollar de plus et sera de 27,25 $. La passe mensuelle passe de 86,50 $ à 88,50 $.

Pour ce qui est des titres de 10 passages et de 3 jours, ceux-ci seront augmentés de 0,50 $ chacun. 

Une nouveauté attend aussi les usagers à cette même date.

Les passes « Soirée illimitée » et « Week-end illimité » font leur apparition et donnent accès à tout le réseau de l'ARTM.

Pour respectivement 5,50 $ et 14,25 $, les intéressés pourront utiliser les autobus, les trains et le métro à volonté, et ce, sur tout le territoire métropolitain.

C'est d'ailleurs la première fois que de telles options seront possibles dans le grand Montréal.

L'organisation a plutôt l'habitude d'augmenter ses tarifs le 1er juillet de chaque année.

Mais comme la pandémie rend précaire la situation financière de plusieurs, elle a choisi cette année d'attendre au 1er octobre avant d'appliquer ses augmentations.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter