Tout indique que le Québec vient d'entrer dans la deuxième vague tant redoutée. Les mesures sanitaires se resserrent, mais le gouvernement peine encore à convaincre certains sceptiques de se protéger. Il contre-attaque donc avec une publicité troublante qui fait réagir.

Après une baisse progressive des nouveaux cas de COVID-19 en août dernier, voilà que le nombre de personnes infectées augmente à nouveau.

En plus d'avoir mis sur pied un plan d'action pour faire face à cette deuxième vague, le gouvernement tente toujours de convaincre la population de suivre les consignes sanitaires.

François Legault a fait appel aux Québécois ayant contracté la COVID-19 afin de créer avec eux des publicités-chocs.

Ils ont répondu présents et le résultat est paru le 22 septembre, en soirée, via le compte Twitter du premier ministre.

« Francis n’est pas un acteur. C’est un Québécois, comme vous et moi, qui a attrapé la COVID-19 et qui est tombé très malade. Il est resté 45 jours à l’hôpital, dont 12 jours dans le coma. Derrière les statistiques, il y a du vrai monde comme Francis. Faites attention à vous! »

Dans la publicité, on peut voir un homme muni d'une trachéotomie, conséquence directe de son infection à la COVID-19.

« J'étais chez une amie, on jasait dans le cadrage de porte. Rien de plus banal que ça. Mais trois jours plus tard, grosse fièvre, fatigue, de la difficulté à respirer, jusqu'à ne plus être capable de respirer. Avant, j'étais entrepreneur général. Aujourd'hui, j'ai une trachéo puis je ne peux même plus travailler. Croyez-moi, la COVID-19, c'est sérieux. »

La publicité se termine sur le logo du gouvernement du Québec avec, en fond sonore, la respiration de l'homme.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs saluent la publicité-choc du gouvernement et envoie du courage au survivant.

Par contre, certains sont d'avis qu'avec ce genre de message, le gouvernement mène une campagne de peur.

Avec près de 2 000 commentaires et plus de 3 400 partages, cette publicité ne semble laisser personne indifférent.

N'en demeure pas moins que la COVID-19 fait toujours rage et qu'encore d'autres régions sont passées en mode alerte orange dans les dernières heures.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications