Le port du masque est un des sujets chauds dans l'actualité depuis plusieurs semaines. Alors qu'il n'était pas obligatoire, mais fortement conseillé dans les lieux publics, voilà que le gouvernement du Québec vient d'annoncer que tu seras obligé de porter un couvre-visage lorsque tu utilises les transports en commun. 

C'est le premier ministre François Legault qui en a fait l'annonce ce mardi 30 juin, lors d'une conférence de presse tenue à Montréal.

L'homme d'État a confirmé que dès le 13 juillet prochain, chaque usager d'un autobus, du métro ou de tout autre service de transport collectif devra être vêtu d'un masque. 

Un sursis de deux semaines, soit jusqu'au 27 juillet, sera donné aux opérateurs de service. Après cette date, aucun passe-droit ne pourra être toléré.

De plus, cette règle s'appliquera à ceux qui sont âgés de 12 ans et plus.

Suite à la réouverture de nombreux secteurs d'activités dans les dernières semaines, le PM semble optimiste :

« Honnêtement, ça se passe bien. [...] Mais, il faut être prudent. »

« Je vous annonce qu'à partir du 13 juillet, les masques vont maintenant être obligatoires dans le transport en commun », a-t-il indiqué.

Ceux qui n'en portent pas se verront interdire l'entrée. 

Au début du mois de mai, la Société de transport de Montréal (STM) avait déjà initié la distribution de couvre-visage à ses utilisateurs.

Une première vague de 300 000 items devait s'étaler jusqu'à la fin juin et d'autres seraient prévus pour les prochains mois, avait mentionné la STM dans un communiqué.

La ville de Côte Saint-Luc est devenue, il y a quelques semaines, la première du Grand Montréal à rendre le port du masque obligatoire dans ses édifices municipaux, comme les bibliothèques, et à l'intérieur de ses commerces.

Conséquemment, un commerçant ne peut autoriser un client à entrer dans son établissement s'il n'est pas vêtu d'un couvre-visage.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter