Avec le déconfinement, les spécialistes notent une hausse des cas de COVID-19 ces jours-ci dans le Grand Montréal. D'ailleurs, la santé publique de la métropole et le CISSS de Laval ont demandé à tous ceux qui ont fréquenté les bars dernièrement de se faire dépister. Le message a été entendu puisque les files d'attente à Montréal sont tellement longues aujourd'hui que des gens rebroussent chemin.

À la clinique Chauveau, au métro l'Assomption, la file s'étirait déjà sur plusieurs mètres, soit jusqu'à la rue Dickson, et ce, avant même son ouverture, prévue à midi.

Attendent de jeunes et de moins jeunes, équipés de masques pour plusieurs, ainsi que de livres et même de chaises pliantes pour certains.

« Je suis ici depuis 7 h ce matin, mais ça ouvre à midi. », dit Amélie, première en file à la clinique.

Questionné sur la raison de sa présence aujourd'hui, Karl, un membre d'un petit groupe de jeunes travailleurs de la construction, explique : « Il y a un gars sur notre chantier qui a testé positif. »

 

Au moment d'écrire ces lignes, des gens continuaient de se présenter sur les lieux.

Plusieurs d'entre eux rebroussaient chemin devant la file qui ne cessait toujours pas de s'étirer.

Même son de cloche du côté de la clinique de l'Hôtel-Dieu sur le Plateau-Mont-Royal alors que de nombreuses photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent la filée de gens qui attendent.  

 

 

La journaliste Marie-Anne Lapierre a noté via Twitter que la file faisait des dizaines de mètres déjà tôt ce matin.

Certains rappellent aussi que c'était le même scénario mardi lorsque l'attente dépassait cinq heures. 

La Rive-Sud n'est pas épargnée non plus. À Longueuil, une clinique de dépistage mobile attire déjà des dizaines de citoyens.

L'unité se trouve tout près du cégep Édouard-Montpetit et on évalue l'attente à une durée d'une heure pour l'instant.

La porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a commenté à ce propos et s'est insurgée : « Aucun sens. Les gens obéissent à la directive du gouv. d'aller se faire tester, mais se retrouvent à attendre pendant…5h+! »

Elle suggère que le gouvernement ouvre des cliniques sans rendez-vous pour le dépistage dans tous les CIUSSS de la métropole.

La situation a été constatée par Santé Montréal, qui tente de remédier à la situation.  

Après avoir offert ses excuses aux patients citoyens, elle a expliqué que la santé publique travaille fort en ce moment « pour augmenter la capacité de dépistage sans rendez-vous le plus rapidement possible! », peut-on lire. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter