Suite au rassemblement du 31 mai dernier ayant rassemblé des milliers de personnes au centre-ville de Montréal dans le but de se faire entendre par rapport au racisme systémique et la brutalité policière, une autre manifestation a été annoncée plus tôt cette semaine. Cette dernière aura lieu ce dimanche 7 juin. Alors qu'une invitation avait été lancée au directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), celle-ci a finalement été annulée.

C'est ce qu'ont fait savoir la Ligue des noirs nouvelle génération et le SPVM en ce samedi 6 mai.

L'organisation, derrière ce rassemblement contre le racisme, avait invité le directeur du SPVM, Sylvain Caron, à prendre part à l'événement, mais a finalement changé sa décision.

Évoquant le fait que « les citoyens sont térrifié à l'idée qu'il soit là », l'annonce a été faite sur les réseaux sociaux.

« Voilà la conséquence quand on perd confiance dans une institution qui devait être là pour nous sécuriser qui a choisi de brutaliser », peut-on y lire.

« Notre équipe a voulu faire les choses autres, mais nous travaillons pour les citoyens et ses gens pour lesquels que nous travaillons ne sont pas prêts pour cet étape. Sincèrement, nous espérons que le chef de la police et les politiciens comprendront le message que les citoyens l'envoient », termine la Ligue de noirs nouvelle génération.

Le SPVM a également partagé la nouvelle tout en se prononçant par rapport à la situation.

« Le SPVM respecte la décision des organisateurs et sera présent pour assurer la sécurité de l'événement », mentionne l'organisation sur Twitter. 

Cette décision a d'ailleurs soulevé plusieurs réactions sur la page Nous sommes la ligue des noirs nouvelle génération.

Certains semblent d'accord avec la décision, alors que d'autres ne le sont pas.

 

La manifestation du 31 mai dernier a été marquée par la présence de plusieurs citoyens et dans une grande marche pacifique.

En soirée, des événements détachés de celui-ci ont été causés au centre-ville, alors que des commerces ont été saccagés, dont le Steve's Music, où une centaine de guitares ont été volées.

« Hier, il y a eu une marche. Et il y a eu une manifestation », indiquait d'ailleurs André Durocher, porte-parole du SPVM, a Narcity Québec.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter