Depuis maintenant une semaine, une vague de dénonciations de violences à caractère sexuel ou physique retient l'attention des Québécois. Au cours des derniers jours, plusieurs témoignages ont mené des artistes à se retirer de l'oeil du public, et même du showbiz québécois. La page Instagram Victims Voices Montréal, suivie par 77 600 personnes, a généreusement contribué à donner une voix aux victimes.

Celle-ci a toutefois temporairement cessé ses activités et tout son contenu a disparu. 

Lundi soir, la page a annoncé prendre une pause à l'aide d'une publication Instagram.

Les administrateurs, qui ne croyaient pas que la page prendrait une telle ampleur, expliquent qu'ils ne réussissent pas à répondre à tous, et surtout à donner le soutien et les ressources qu'ils voudraient. 

Les administrateurs expliquent également que c'est devenu extrêmement toxique : « Il en est devenu une source de divertissement pour certains, laissant de moins en moins de place aux survivants. [...] En aucun cas nous ne souhaitons du mal aux personnes visées par nos publications. Ce que nous voulons, c’est que ces personnes prennent responsabilité. »

Ils racontent que c'est leur responsabilité de protéger les victimes et qu'ils n'apprécient pas les menaces envers celles-ci, envers les familles des agresseurs, et eux-mêmes.

La page explique avoir reçu plus de 5 000 témoignages, et affirme faire des vérifications pendant des heures avant de les publier. 

« Nous nous devons de faire des vérifications comme plusieurs fausses informations sont en circulation. Nous sommes 100% certains de la validité des faits mentionnés dans les témoignages qui ont été publiés. »

Elle rassure également les victimes en disant que ce n'est pas parce qu'un témoignage n'a pas été partagé qu'il n'est pas valide. 

Les administrateurs de la page vont profiter de cette fermeture temporaire pour restructurer la plateforme, et s'assurer que toutes les personnes qui les ont contactés aient une réponse ainsi qu'un accès aux bonnes ressources.

Plusieurs autres pages ont déjà vu le jour pour tenter de remplacer le compte actuellement en pause.


On rappelle à toute personne victime d’agression sexuelle que plusieurs ressources existent, comme le Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal (CVASM), qui couvre tout le Québec, disponible 24/24 7 jours semaine au 1 888 933-9007.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications