Lors d'une mêlée de presse tenue ce mercredi 16 septembre, en avant-midi, le premier ministre François Legault a pris le temps de répondre aux questions de nombreux journalistes. Un des sujets de l'heure a été la transmission dans les maisons, lors de partys privés, auquel le PM a répondu être à la recherche de moyens d'intervenir.

« Notre principal défi, c'est dans les maisons », a indiqué Legault d'emblée, tenant également à préciser que le problème n'est pas simple à encadrer.

C’est difficile. Vous savez qu’au Québec, pour pouvoir entrer dans les maisons, ça prend un mandat. Donc, effectivement, c'est pas simple.


François Legault

Le gouvernement est donc en discussion avec la Sécurité publique et le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) :

« On n'exclut rien, à ce moment-ci. Il y a des discussions avec la sécurité publique et le DPCP pour voir comment, éventuellement, on pourrait travailler. Mais c'est certain que c'est pas simple d'intervenir dans les maisons. »

Legault a finalement, à nouveau, imploré les Québécois de faire preuve de précautions en matière de rassemblements privés et de respecter les dix personnes maximales à l'intérieur d'une maison.

La situation entourant la COVID-19 continue d'évoluer au Québec, alors que de nouvelles régions ont été placées en « alerte jaune » ce mardi 15 septembre. 

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications