Avec la deuxième vague de la pandémie qui sévit maintenant au Québec, le gouvernement du Québec resserre de plus en plus les consignes sanitaires. Par contre, le présage d'une mesure plus stricte permettant aux policiers d'entrer dans les maisons lors de rassemblements privés en inquiétait plusieurs. 

La vice-première ministre, Geneviève Guilbault, a tenu un point de presse ce mercredi 23 septembre pour rassurer la population à ce sujet. 

En aucun cas nous n’envisageons de permettre aux policiers d’entrer dans les maisons privées.


Geneviève Guilbault, ministre de la Sécurité publique du Québec

Elle est revenue sur les propos de la veille par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ayant affirmé que cette mesure pourrait être envisagée, si nécessaire.  

La ministre Guilbault a fait savoir qu'il était important que tout le monde soit sur la même longueur d'onde et comprenne que les policiers ne débarqueraient pas sans mandat ou sans consentement dans les résidences privées. 

« Je veux être claire là-dessus parce que l'inviolabilité des domiciles privés, c'est un droit très important qui est fondamental au Québec », a-t-elle affirmé.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications