Avec une quatrième journée consécutive ayant plus de 1 000 cas positifs de COVID-19, l’heure est au resserrement des règles sanitaires, spécialement dans les écoles secondaires du Québec en zone rouge.

C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, en compagnie de la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, et la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCain.

Ainsi, dès jeudi le 8 octobre, les élèves du secondaire devront garder le masque en tout temps, et ce, sur tout le territoire de l’école, sauf lors des cours d’éducation physique.

On veut tout faire pour garder nos écoles ouvertes, en zone rouge comme ailleurs. On sait bien que la meilleure place pour nos élèves, c’est à l’école.


Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation du Québec

Quant à l’enseignement, le ministre Roberge annonce que pour limiter le nombre d’élèves au sein de l’établissement, « on va basculer vers un enseignement hybride » pour les secondaires 4 et 5.

Un élève devra donc se rendre à l’école une journée sur deux, dès le 8 octobre, et ce, pendant une période de 20 jours. Le tout sera réévalué par la suite. 

Une présence accrue des corps policiers aux alentours des établissements scolaires sera aussi de mise.

Sur les 2 997 écoles privées et publiques du Québec, 810 d’entre elles ont dénombré au moins un cas de COVID-19 et 636 ont au moins un cas actif.

Ce sont présentement 1 341 élèves et membres du personnel qui seraient infectés, tout établissement scolaire confondu, alors que 800 personnes sont maintenant rétablies. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications