C'est en juillet dernier que le couple a surpris le public en annonçant une grossesse déjà bien avancée, puisqu'elle portait la vie depuis cinq mois. Maintenant encore plus proche du terme, Rafaëlle Roy et Joffrey Charles refusent de faire un « gender reveal ».

Plutôt que de célébrer le sexe de leur enfant à naître, ils ont décidé de prendre des photos tout aussi adorables, mais dont le message qui l'accompagne n'est pas celui auquel nous avons plus l'habitude. 

Sur la page Instagram de la future maman, on peut lire les raisons qui ont poussé les parents à choisir cette alternative. 

Ils ne sont peut-être pas les seuls à faire ce choix, mais il est intéressant de connaitre leur point de vue et comment ils perçoivent l'identité de genre du petit être qui s'apprête à naître. 

Cela dit, ils annoncent tout de même le sexe biologique et Rafaëlle et Joffrey attendent une fille, pour qui ils vont utiliser le pronom « elle », tant que l'enfant sera à l'aise face à cela. 

Ayant choisi les couleurs vert et mauve, les tourtereaux ont pris des photos de maternité magnifiques, accompagnées d'un message profond. 

Nous avons l'habitude de célébrer la venue d'un enfant avec la couleur rose pour les filles et bleue pour les garçons. C'est l'une des choses qui ne cadrait pas avec la vision des parents qui « [sont] inconfortables face aux stéréotypes que ça [peut] perpétuer ».

Dans une story Instagram publiée plus tard, elle rappelle que malgré les opinions exprimées, elle est consciente que chacun prend ses propres décisions.

Il faut dire qu'elle y remet en question plusieurs notions liées au genre :

« Le rose n'appartient pas aux filles comme les camions n'appartiennent pas aux garçons. Il y a des femmes avec des pénis et des hommes avec des vulves.

« Il y a des personnes non binaires et des gens dont le genre oscille entre la masculinité et la féminité. What if ma fille (ah oui, on attend une fille en passant) se considère plutôt comme un garçon?

« On aurait célébré son sexe bien avant d'en être certains et on aurait accordé beaucoup trop d'importance à quelque chose d'ultimement secondaire. »

Elle prend aussi le temps de spécifier que les gens choisissant de faire un gender reveal ne sont pas dans le tort selon elle, car l'important serait que les enfants « n'écopent pas d'habitudes rétrogrades inutilement », et que ce n'est pas une preuve de fermeture d'esprit.

Elle termine en annonçant fièrement être enceinte d'un être humain.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications