Depuis le début de la vague de dénonciations, plusieurs noms du showbiz québécois se sont vus ciblés par des allégations, créant ainsi plusieurs controverses, tout comme l'histoire avec Maripier Morin. Safia Nolin vient d'ailleurs de partager des insultes qu'elle reçoit depuis son témoignage public à l'égard de l'animatrice. 


Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


Les événements qui sont produits en mai 2018, selon la chanteuse, ont donné naissance à de nombreux débats et Maripier s'est complètement retirée des réseaux sociaux pour prendre une pause dans sa carrière

Plusieurs entreprises se sont d'ailleurs dissociées d'elle, dont Bonlook, Buick Canada, Blush lingerie ou encore certaines émissions qui ont été retirées du Web. 

Cette vague de décisions de la part de l'industrie ne fait cependant pas l'unanimité et Safia Nolin partage au grand jour les répercussions de son témoignage après plusieurs jours de silence. 

Un premier message s'attaque à sa manière de partager son expérience sur les réseaux sociaux :

« Si c’est si pire que ça pauvre petite conne PK tu as attendu 2 ans avant de bâcher et détruire la carrière de quelqu’un peu importe qui… […] tu as besoin de pub tu en a eu mais en tant que conne frustrée on ne règle pas ses comptes sur facebook. »

Elle reçoit également plusieurs insultes et menaces, la traitant ainsi de « grosse vache », de « conne » ou de « laide ». Des internautes lui reprochent d'avoir saboté la carrière de Maripier Morin : 

« Détruire une vie! y’as tu pensé? c'est toi qui va tomber.... »

Après avoir montré un autre lot d'insultes, elle conclut l'enregistrement vidéo de sa boîte de messages directs avec un mot plus positif : 

« JE TE TROUVE FOLLEMENT BELLE, et inspirante. Toi. Toé! TOÉ! Tu parle pour toutes les femmes je t’aime »

Malgré les nombreux paragraphes haineux qu'elle semble recevoir, certains désirent lui montrer leur soutien et les réactions sont plutôt partagées à travers la sphère sociale. 


On rappelle à toute personne victime d’agression sexuelle que plusieurs ressources existent, comme le Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal (CVASM), qui couvre tout le Québec, disponible 24/24 7 jours semaine au 1 888 933-9007.


 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter