Ce dimanche se tenait le 42e Gala de l'ADISQ, le quinzième animé par Louis-José Houde, mais le premier en temps de pandémie. Malgré un public restreint et les nommés divisés à travers deux salles, l'animateur a démarré en force avec un numéro d'ouverture cinglant sur la vague de dénonciation de cet été. 

« Bon, qui qui reste? Ceux qui sont pas en prison faite du bruit! », a lancé d'entrée de jeu l'humoriste, en faisant référence à tous les artistes qui se sont retirés dans les derniers mois.  

« Je vous le dis tout de suite, il n'y aura pas d'hommage aux grands disparus, car la plupart sont encore vivants », a-t-il ajouté.  

Il a ensuite fait quelques blagues sur la situation actuelle et sur le confinement, mais il est rapidement revenu sur les inconduites

« Il faut qu'on parle de mettre le pénis dans un verre de bière mon minou. Il y a d'autres façons de dire aux dames qu'on les apprécie right through. »

Et il n'avait pas terminé, il a poursuivi en affirmant : « Il y arrive un âge où une graine doit se faire casanière. »

Une chose est sûre, c'est que ce numéro a donné le ton au gala et a fait réagir le public à la maison.  

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont louangé la performance de l'animateur. 

« Tu sais que l'intérêt principal du Gala c'est le # d'ouverture de Louis José Houde et ses présentations ! », a écrit un internaute

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications