Suite à une élimination surprise, le tout premier couple de la communauté LGBTQ+ à Occupation Double, Cintia et Marjorie, a dû plier bagage. Les deux femmes sont de retour chez elles avec beaucoup de fierté et de beaux souvenirs, alors qu'elles sont plus qu'heureuses d'avoir suivi leur cœur et prouvé au Québec que l'amour à OD n'est pas réservé aux couples hétérosexuels.

Cintia, gagnante d'OD Espagne, a vécu sa première élimination, mais n'a que du positif à dire de cette nouvelle aventure qui lui a permise de trouver sa personne.

Voici ce qu'elle avait à dire de son deuxième passage à la téléréalité de dating. 

La sélection de l'éditeur : Une pétition circule pour que Marie-Lyne Joncas remplace Jay Du Temple à OD 2021

Trouves-tu que vos sentiments l'une envers l'autre ont été banalisés ou ignorés par les candidats?

« En fait, c'est parce que les gens trouvaient pas ça sérieux parce qu'ils ne nous connaissaient pas non plus. Ils ne savaient pas qu'on avait déjà eu des blondes et tout. Ils pensaient que c'est juste pour le fun des filles qui s'embrassent, whatever.

« Après ça ils l'ont vu que finalement, ça pouvait se passer. Ça s'est vraiment consolidé après notre voyage. 

« Marjorie était indécise au début, elle a fait beaucoup de up and down. Ils ont fini par voir que c'était sérieux, mais je pense qu'ils ont eu peur de notre couple. Ils savaient qu'on pourrait être un couple fort. » 

Crois-tu que les candidats avaient peur de votre couple en finale étant donné l'appui possible envers le tout premier couple pansexuel à OD?

« Je pense que oui. Je pense que c'était la peur. Vincent à un moment l'a dit : "Si Cintia et Marjorie passent à la finale, elles vont gagner." 

« Aussi, ils avaient fait leur clan et nous on en faisait pas partie. On se sentait souvent mises de côté surtout quand on s'est affichées. C'est juste ça qui était plate. En plus ils disaient que c'était stratégique nous deux.

« Si c'était stratégique, Marjorie n'aurait pas laissé Kiari qui était immunisé dans la maison mixte. » 

Penses-tu que votre couple va ouvrir la porte à la diversité et aux couples LGBTQ+ à OD l'an prochain?

« Absolument. J'y crois vraiment et j'ai vraiment de beaux commentaires. Ça me fait chaud au cœur de pouvoir donner cette image. Encourager les gens à faire leur coming out et qu'ils n'aient pas peur de qui ils sont. Qu'ils n'aient pas peur de la société aussi. On est en 2020, c'est temps que ça arrête, les préjugés. » 

C'est quoi vos plans à court terme? Comptez-vous vous confiner ensemble?

« Oui, oui! On est ensemble. Là, elle habite un peu loin donc elle va venir souvent chez moi. Déjà là, mon fils l'adore. On a hâte de voyager ensemble et de faire beaucoup de choses. 
Si on peut s'impliquer dans des causes, on va le faire aussi.

« La connexion entre moi et Marjo est vraiment bien. On rit beaucoup ensemble, on se comprend tellement que c'est easy. C'est easy d'être ensemble, tu comprends? » 

Avais-tu de réels sentiments pour Kevin?

« Je suis tellement transparente. Tout ce que je vis, c'est vraiment vrai, que ce soit à Occupation Double ou dans ma vie extérieure. J'avais développé une attirance envers Kev et je pense que le fait de me faire repousser aussi un peu m'a fait mal. 

« C'est plate aussi. Une personne avec qui tu couches qui fait juste te mettre de côté comme si t'étais pas importante. 

« J'pense que tout le monde a déjà vécu ça dans la vie. C'est plus ça, c'était dur de l'accepter. » 

Ressentez-vous la pression d'être « le couple pansexuel parfait » en tant que premier couple du même genre à OD?

« Non, pas du tout. On va juste être à 100 % nous-même. C'est pour ça que je dis que je n'aime pas mettre des étiquettes ou quoi que ce soit. Représenter, j'ai aucun problème avec ça. En étant moi-même, tout ce que vous avez vu, c'est nous-même. Donc on va continuer comme ça, on se met pas de pression. » 

Qu'est-ce qui vous a le plus surpris en écoutant les épisodes?

« Mes moments de folie. À Occupation Double Espagne j'étais pas bien, c'était dur, on se chicanait souvent. Là c'était tellement heureux. Je niaise, je fais beaucoup de jokes, je fais rire les filles et j'adorais ça. C'est ce qui m'a surpris, la différence entre Espagne et cette année. »

Plusieurs reprochent aux candidats des dernières éditions d'être moins vrais et crus que les anciens, parce qu'ils veulent devenir influenceurs ou bien paraître. Sens-tu une différence pour avoir vécu les deux?

« Les gens sont beaucoup préoccupés par leur image. On aime pas ça se faire détester par le public. C'est sur que ça affecte, et ça ne devrait pas. Ça ne devrait pas affecter dans mon opinion à moi. Tu ne devrais pas avoir peur de dire les vraies affaires, tu ne devrais pas "acter" pour être quelque chose d'autre.

« Il va toujours y avoir du hate et des gens qui hate. Moi, je n'avais pas peur de ça. Mais c'est sûr que ça influence beaucoup le fait qu'il y ait des réseaux sociaux après OD. » 

Qui va gagner Occupation Double 2020 selon vous?

« Pour de vrai, mon couple préf, que j'adore, c'est Stacey et Jamie. J'ai une belle amitié avec Stace. J'adore Noémie et Vincent aussi. Sont cutes à mourir et ils sont drôles. Mais Carl et Andréanne c'est vraiment l'amour entre eux. Je sais pas là… »

C'est quoi tes projets pour la suite?

« J'ai encore mon salon d'esthétique. J'aimerais peut-être ouvrir à Laval. Je vais aussi avoir une marque de thé et de produits detox. Beaucoup de choses côté business

« On verra lentement aussi avec la pandémie. 

« Je veux aussi continuer à passer des messages positifs pour détruire les préjugés et jugements. J'ai un highlight sur Instagram qui confirme ce que je pense. Il s'appelle "Message," je l'ai publié avant OD. C'est des messages que je veux vraiment passer. » 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications