Alors que la planète continue sa lutte contre la COVID-19, une nouvelle souche du virus aurait été découverte au Royaume-Uni et poserait actuellement problème aux autorités sanitaires anglaises. 

Face à celle-ci, le premier ministre Boris Johnson a annoncé, ce samedi 19 décembre, qu'il annulait les mesures prévues pour Noël.

Nous avons alerté l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et continuons d'analyser les données disponibles pour améliorer notre compréhension.


Chris Witty, médecin-chef de l'Angleterre

Cette nouvelle variante du Sars-CoV-2 serait d'ailleurs plus contagieuse, se propagerait plus rapidement que les autres et serait liée à une forte augmentation des hospitalisations dans le pays en décembre.

Selon Radio-Canada, elle serait apparue vers la mi-septembre à Londres ou dans le Kent, un comté situé au sud-est de la ville.

Dans un communiqué émis ce samedi 19 décembre, le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Witty, a indiqué qu' « il n'existe aucune preuve actuelle suggérant que la nouvelle souche entraîne un taux de mortalité plus élevé ou qu'elle affecte les vaccins et les traitements, bien que des travaux urgents soient en cours pour le confirmer ».

Ce dimanche 20 décembre, plusieurs pays européens ont d'ailleurs mis en place des restrictions de voyage pour y faire face, indique le Journal de Montréal avec les informations de l'Agence France-Presse (AFP).

L'Italie, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Belgique ont suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni. D'autres songeraient à faire de même.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications