Inconnue du grand public jusqu’à tout récemment, Gisèle Lévesque, première Québécoise à avoir reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19, a contracté le virus dans les dernières semaines.*

La résidente de 89 ans du CHSLD Saint-Antoine à Québec a confié au Journal de Montréal qu'elle aurait attrapé le nouveau coronavirus quelques jours avant le tournant d’année.

La sélection de l'éditeur : Voici ce que tu pourrais déduire de tes impôts cette année au Canada

107 365

Nombre de doses administrées depuis le 14 décembre 2020

Celle qui a d’abord éprouvé des symptômes deux semaines après avoir été vaccinée confie au quotidien que « ça va bien », qu’elle est « tout près d’être guérie ».

Mme Lévesque affirme avoir développé des problèmes respiratoires et de la faiblesse, mais devrait sortir d’un moment à l’autre de son isolement de 14 jours. 

La dame avait reçu sa première dose du vaccin Pfizer-BioNTech le 14 décembre dernier, devenant ainsi la première Québécoise, mais aussi la première Canadienne, à le recevoir. 

La résidente du CHSLD de Québec avoue ne pas avoir eu peur et est persuadée que la première dose du vaccin qu’elle a reçu l’a aidé à combattre le virus.

« J’aurais eu le temps de me faire des petits soldats qui m’ont aidée à passer à travers », dit-elle au Journal.

À noter que le vaccin contre la COVID-19 permet notamment de « réduire l'incidence de la maladie », rappelle l'INSPQ

Au Québec, en date du 12 janvier, quelque 107 300 doses ont été administrées, selon les données du ministère de la Santé. 

Près de 49 000 autres doses sont présentement en transit dans le réseau de la santé. 


*Correction : Une version précédente de cet article mentionnait que Gisèle Lévesque a reçu le vaccin. Le titre et l'article ont été mis à jour pour préciser qu'elle a reçu la première dose. 

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications