L'annonce officielle du 15 décembre sur les nouvelles mesures du temps des Fêtes se fait attendre, mais François Legault a déjà donné quelques indices de ce qu'il nous réserve, soit la fermeture des commerces non essentiels juste après Noël. Ce qui veut dire que le fameux « Boxing Day » dans les magasins du Québec risque d'écoper cette année. 

Le premier ministre a confirmé à plusieurs médias ce lundi que les consignes sanitaires seront plus strictes pendant le temps des Fêtes.

La sélection de l'éditeur : Le condo d'Alex-Anne d'OD est à vendre à Boucherville et offre la vue sur les montagnes

25 décembre

Possible fermeture des commerces non essentiels

« On peut peut-être laisser les gens faire leur magasinage jusqu’à Noël. Mais après ça, est-ce qu’on peut, pour un certain temps, fermer les magasins pour être capable de casser la vague et éviter des contacts », a affirmé M. Legault en entrevue à TVA Nouvelles

Ce serait donc à partir du jour de Noël que le Québec retombera en confinement, et ce, jusqu'au 11 janvier. 

On prévoit que seuls les commerces dits essentiels, comme les épiceries et pharmacies, pourront demeurer ouverts pendant cette période. 

Ces fermetures signifient que les longues files devant les centres commerciaux pour courir les aubaines du 26 décembre n'auront probablement pas lieu cette année. 

Par contre, les Québécois pourront tout de même profiter des soldes d'après-Noël en ligne. 


*Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications