François Legault a récemment proposé aux Québécois un contrat moral permettant ainsi les rassemblements pour le temps des Fêtes. Cependant, même si le premier ministre s'est basé sur les recommandations de la santé publique, ce ne sont pas tous les médecins qui sont d'accord.

Le docteur montréalais Donald Sheppard pense que ces rassemblements sont de très mauvais augure s'ils ont lieu. 

Le directeur de l’Initiative interdisciplinaire en infection et immunité de McGill, médecin spécialiste des maladies infectieuses et microbiologiste médical s'est entretenu avec Narcity pour donner son avis sur le contrat moral de Legault.

La sélection de l'éditeur : Voici officiellement à quoi va ressembler l'hiver 2021 au Québec

Que pensez-vous du contrat moral de François Legault?

Le docteur Sheppard est clair sur son point de vue :

« Ça ne prend pas un doctorat pour savoir que la meilleure façon d'empêcher la transmission, c'est de diminuer le nombre de contacts entre les gens. Le plan que Monsieur Legault a lancé, ça fait l'inverse.

« Ce n'est pas intelligent, ça ne suit pas la science et c'est dangereux, point final. »

Rappelons que le gouvernement Legault a permis aux Québécois de se rassembler à 10 personnes maximum, durant deux soirs entre le 24 et 27 décembre sous plusieurs conditions.

Pourquoi est-ce une mauvaise idée selon vous?

Le médecin explique : « Les chiffres ne descendent pas, on a une trentaine de décès par jours et si on fait les mathématiques, le sept jours est totalement inadéquat comme période d'isolement, surtout parce qu'on le fait en bulle familiale. »

Le docteur Sheppard était lui-même de garde la semaine dernière sur les étages COVID au CUSM.

Il raconte avoir commencé la semaine avec trois patients sur l'étage et l'avoir fini avec douze patients, dont quatre qui ont dû être transférés aux soins intensifs à cause de la COVID-19. 

Il rappelle que 90 % des cas du virus sont asymptomatiques.

Le médecin craint que les enfants ne contaminent leurs parents qui, n'ayant pas de symptômes, se rassemblent pour les Fêtes et propagent ainsi la COVID à leurs proches. 

Quels sont les risques de tels rassemblements et comment les éviter?

« C'est sûr qu'on va faire chevaucher la troisième vague sur la deuxième vague, ça va être une éclosion assez importante. Les hôpitaux vont être débordés. »

Selon lui, les Québécois devraient privilégier d'autres alternatives que les rassemblements pour le temps des Fêtes.

« Dans 10 ans, 15 ans, qu'allez-vous dire que vous avez fait pendant le Noël COVID? Est-ce que vous avez fait les sacrifices pour protéger les gens ou vous avez fêté? 

« Échangez des cadeaux pour Noël et non la COVID. Prenez soin des gens importants pour vous en restant chez vous », a-t-il ajouté.  

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications