Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a dévoilé un communiqué de presse ce 1er décembre afin de mettre en garde les citoyens montréalais contre plusieurs types de fraudes qui émergent dans les derniers temps sur le Web. 

Selon le SPVM, les « criminels profitent de la hausse des transactions en ligne depuis le début de la pandémie pour élaborer de nouvelles ruses liées à l’utilisation de cartes de crédit, de débit ou du virement électronique ».

Des pistes pour éviter de se faire prendre ont également été mises de l'avant.

Lorsqu'un prix est trop alléchant, la prudence est de mise.

De la même manière, il est conseillé de ne pas faire ses démarches seulement au téléphone ou via Internet, en plus de ne débourser aucun argent sans avoir vu ce que tu veux acheter.

La sélection de l'éditeur : Jessie Nadeau et Marie Gagné sont inséparables et publient des photos adorables

Faux appels d'institutions financières

Des fraudeurs prétendraient travailler pour des institutions financières afin d'appeler des détenteurs de cartes de débit et obtenir leurs informations. 

Les contrevenants demanderaient en fait les numéros de cartes en disant vouloir valider une transaction suspecte. Par la suite, ils feraient de même avec le NIP afin de radier ladite carte. 

Ils utiliseraient toutefois toutes ces informations pour commettre des transactions frauduleuses.

Le SPVM indique que des cas différents, où le fraudeur « demande à la personne appelée de composer son NIP au téléphone en prétendant que l’institution financière émet de nouvelles cartes en raison de la pandémie », ont été rapportés. 

Si cette situation se présente à toi, sache que l'institution financière « devrait déjà avoir toutes vos informations en main » et que tu ne devrais pas avoir à donner plus de détails. En cas de doute, le SPVM conseille de raccrocher et appeler celle-ci directement. 

Vente d'animaux de compagnie en ligne

Certains fraudeurs profiteraient des ventes d'animaux en ligne pour émettre de fausses informations à leurs sujets et voler les gens. 

« Ces derniers exigent un paiement intégral, auquel s'ajoutent des frais de transport et de vaccination, avant d’envoyer l’animal vendu », indique le service de police sur son site Web. 

Ledit animal ne serait toutefois jamais livré et l'argent, de son côté, est perdu. 

Vente d'appareils cellulaires, dont un faux iPhone

Plusieurs appareils cellulaires se retrouvent sur les différentes plateformes de vente en ligne. Certains contrevenants profiteraient de la situation.

Un téléphone en particulier, le iPhone 11 Pro Max, serait d'ailleurs particulièrement visé par des stratagèmes frauduleux. 

Certains seraient affichés à des prix très bas. Des fraudeurs pourraient donner rendez-vous dans un lieu public et prétendre avoir reçu le cellulaire en cadeau ou l'avoir acheté dans un Apple Store. Cependant, même si celui-ci vient dans une boîte scellée, vient avec un reçu et a l'apparence d'un neuf, il pourrait s'agir d'un téléphone qui ne fonctionne pas ou qui est de mauvaise qualité. 

Vente de consoles de jeux vidéo

Les amateurs de jeux vidéo s'arrachent certaines consoles, dont la nouvelle PS5, et rares sont celles qui sont affichées à petit prix sur le Web. 

Certains fraudeurs utilisent donc un prix « forfaitaire »  pour demander de l'argent en retour d'une mise de côté. 

Cependant, la console ne sera jamais livrée et l'argent disparaît dans les poches du contrevenant, au grand désarroi de l'acheteur. 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications