6 artistes québécois nous parlent des tatouages que tu risques de voir partout en 2022

Ça pourrait t'inspirer pour ton prochain rendez-vous! 😍

Rédactrice, Narcity Québec
6 artistes québécois nous parlent des tatouages que tu risques de voir partout en 2022

Il est maintenant rare qu'on croise quelqu'un.e qui ne s'est jamais fait tatouer et il y a de plus en plus d'artistes qui se démarquent dans le milieu en créant leur propre signature à travers les modes, autant intemporelles qu'éphémères. Connaissant un gros engouement au Québec, Narcity a contacté six artistes tatoueur.ses de différents coins de la province afin qu'ils et elles nous parlent des tendances de tattoos qu'on risque de voir partout en 2022.

On leur a demandé d'abord les styles qui sont les plus en demande, autant dans leur région que sur les réseaux sociaux, ainsi que les motifs et genres qui risquent de gagner en popularité au cours des prochains mois.

Alexandre (@martineau.ink) | Sainte-Marthe-sur-le-Lac

@martineau.ink

👋 I do tattoo for a living #tattooartist #tattoocompilation #lovemyoccupation @msectattoopercage

Alexandre pratique l'art du tatouage depuis environ quatre ans et il a fait ses débuts dans une shop il y a environ deux ans. L'artiste se spécialise dans les tatouages de type old school, un style qui utilise peu de couleurs et des lignes noires larges, mais il touche généralement à tout.

Il remarque que, dernièrement, les tatoueurs.ses qui oeuvrent dans les dessins réalistes ont une forte demande, surtout dans sa région. Sur les réseaux sociaux, Alexandre voit également de plus en plus des styles traditionnels reconnus pour les grosses lignes et couleurs frappantes ainsi que le néo-traditionnel qui sont des oeuvres plus détaillées et colorées.

En 2022, le tatoueur croit qu'il dessinera surtout des animaux, tels que des chiens et des chats, des séries connues comme Harry Potter ou Star Wars ainsi que des animés alors que la pop culture est de plus en plus populaire. Il ajoute que les papillons sont aussi un design intemporel dans le milieu.

Tu peux booker un rendez-vous avec cet artiste au MSEC Tattoo.

Alex (@elfxblade) | Montréal

@elfxblade

This year was 💣 #tattoo#tattooartist#anime#pokemon

Ça fait maintenant trois ans qu'Alex, connue sous le nom d'Elfxblade sur les réseaux sociaux, oeuvre dans le milieu avec un style bien à elle. L'artiste décrit son art comme étant un mélange de couleurs vibrantes et de lignes un peu sketchy avec des pièces plus geeks, comme des personnages d'animés, de Disney ou de jeux vidéos.

À travers ce qu'elle observe, Alex voit que la mode est surtout axée sur les petits tatouages minimalistes qui sont éparpillés un peu partout sur le corps, mais elle voit également un engouement grandissant pour tout ce qui touche son côté geek.

Selon elle, c'est dans cette direction que se poursuivra l'année 2022 alors qu'elle voit de plus en plus d'artistes qui font des tattoos plus nerds dans des styles uniques et que la demande augmente.

Tu peux booker un rendez-vous avec cette artiste au Sketch Ink Tattoo.

Mélissa (@melissa_meltatouage) | Saint-Jean-sur-Richelieu

Avec ses sept années d'expérience dans le domaine, Mélissa est propriétaire d'une shop sur la Rive-Sud de Montréal où elle fait de tous les styles, mais elle se spécialise davantage dans le néo-traditionnel.

Parmi les genres que l'artiste voit le plus souvent, elle mentionne qu'un grand nombre de client.es désirent avoir du traditionnel, du néo-traditionnel, de l'art décoratif comme des formes géométriques, des dessins minimalistes ou plus dans le style sketchy. Mélissa ajoute que les gens optent maintenant plus pour plusieurs petits tatouages, contrairement à de gros projets.

Dans les prochains mois, la tatoueuse prévoit avoir plus de demandes pour des covers de black work, ce qui consiste à recouvrir une partie de noir au lieu de retirer un ancien tattoo ou de le couvrir avec un nouveau dessin. Elle poursuit en affirmant que le traditionnel est là pour rester alors que les tatouages vieillissent bien, tout comme les petites écritures.

Tu peux booker un rendez-vous avec cette artiste au Mel Tatouage.

Jérôme (@jayqc_tattoo) | Québec

Ça fait maintenant huit ans que Jérôme travaille en tant qu'artiste tatoueur et il se spécialise principalement dans le réalisme ainsi que l'art du black work.

D'après ce qu'il a pu voir au cours de sa carrière dans la Capitale-Nationale, les styles qui sont les plus en demande actuellement sont d'abord les tatouages avec des lignes fines, suivi des oeuvres réalistes puis tout ce qui touche aux dessins traditionnels en troisième position.

Dans les mois à venir, Jérôme mentionne qu'il risque d'avoir plusieurs demandes pour des tattoos floraux tels que des pivoines, des roses ou des fleurs de cerisier puisque ce sont des pièces intemporelles.

Tu peux booker un rendez-vous avec cet artiste au studio La petite fleur.

Karell (@bettybrain) | Saint-Jean-sur-Richelieu

Karell est tatoueuse à temps plein depuis maintenant cinq ans et elle définit son style comme étant bonbon, cartoon ainsi que coloré. C'est d'ailleurs la propriétaire de son tattoo shop où elle travaille aux côtés d'une autre artiste prénommée Kim.

Questionnée par Narcity, elle soulève voir beaucoup de tattoos géométriques, floraux ainsi que du dotwork qui se veut un genre où les dessins sont créés à l'aide de points. Elle remarque également qu'il y a un retour en force vers les pièces traditionnelles.

Pour l'année 2022, elle s'attend à faire davantage de pointillisme et de formes géométriques. Karell mentionne que plus de client.es osent maintenant les tatouages nerds, tirés de la pop culture et en lien avec des films, des livres et autres.

Tu peux booker un rendez-vous avec cette artiste au Pink Electric Tattoo.

Sweeney (@sweeney_ditat2) | Sainte-Thérèse

Depuis qu'il est jeune, Sweeney baigne dans l'univers du tatouage, mais ça fait depuis près de huit ans qu'il pratique ce métier. C'est un expert en tattoos traditionnels, bien qu'il fasse aussi de l'écriture et des oeuvres old schools.

Selon son expérience dans le milieu, les styles les plus recherchés sont le réalisme ainsi qu'un mélange d'old school et de traditionnel, mais il observe aussi un retour en force des dessins tribaux. Il y a aussi le stick and poke, un art qui consiste à tatouer manuellement à l'aide d'une aiguille, qui devient plus populaire.

Pour l'année à venir, Sweeney explique qu'il est convaincu que le traditionnel conservera sa forte demande alors que les pièces ne se démodent pas et que beaucoup d'artistes pratiquent ce genre.

Pour sa part, il prévoit faire plus de fleurs comme des roses, des dagues, des visages de tigres ou de panthères, des motifs de barbelés ainsi que des symboles religieux comme la croix.

Tu peux booker un rendez-vous avec cet artiste au Death’s Ink Tattoo.

Cet entretien a été modifié et condensé afin de le rendre plus clair.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Lors de la soirée d'élimination de Big Brother Célébrités diffusée le 16 janvier, il a été annoncé que deux candidat.es quittaient la maison de manière temporaire en plus du participant évincé, Sébastien Plante, alors qu'ils et elles avaient obtenu un résultat positif à la COVID-19. Eddy King était déjà absent lors de cet épisode et depuis, ce n'est pas une personne de plus, mais bien quatre qui ont dû s'isoler.

Le mercredi 19 janvier, la production de la téléréalité avait annoncé via ses réseaux sociaux que plusieurs autres vedettes dans la maison avaient reçu.es des résultats positifs à la COVID-19. C'est le lendemain que le public a appris que ce sont Michelle, Lysanne, Stéphanie et Martin qui, de leur propre gré, sont en confinement ensemble dans la chambre du patron pendant leur quarantaine plutôt que dans un emplacement extérieur.

Continuer à lire Show less

Avec la fermeture des restaurants qui perdure au Québec, certain.es restaurateur.trices n'en peuvent plus. Et si une journée de désobéissance civile est prévue dans plusieurs établissements de la province à la fin du mois de janvier, une pâtisserie du Saguenay a décidé de ne pas attendre et d'ouvrir sa salle à manger dès ce 20 janvier.

C'est via sa page Facebook que Vite des Péchés, ce petit commerce de la ville de Jonquière offrant viennoiseries, cafés, desserts, etc., a annoncé son retour à ses client.es. On peut y lire entre autres : « Ceci n'engage que moi. Mais [c'est] pas mes 10 chaises qui vont faire éclosion. »

Continuer à lire Show less

Il est maintenant bien connu que les candidats d'Occupation Double sortent de l'aventure avec des contrats d'influenceur.euses et peuvent gagner des revenus avec le contenu pour lequel iels font la promotion sur les réseaux sociaux. Ainsi, voici les neuf anciens candidats d'Occupation Double qui ont le potentiel de valoir les plus chers sur Instagram selon leur nombre d'abonné.es.

Selon le blogue Sellfy, quelqu'un qui débute dans le domaine du marketing d'influence peut s'attendre à une compensation allant entre 25 à 50 $ par publication, mais des comptes qui vont de 30 à 80 000 abonnés peuvent demander des centaines de dollars par publication. Une célébrité comme le chanteur canadien Drake avec 99,9 millions de followers peut récolter plus de 500 000 $ par post.

Continuer à lire Show less

Les hospitalisations liées à la COVID-19 auraient atteint leur apogée selon les expert.es de la Santé publique. Québec s'attend donc à voir une diminution de celles-ci dans les prochains jours. Malgré cette « bonne nouvelle » comme l'a dit le premier ministre Legault, le gouvernement provincial a annoncé qu'il ne procèdera pas à un déconfinement ou à un assouplissement des mesures sanitaires pour le moment.

Lors d'un point de presse, ce 20 janvier, François Legault a indiqué que le Québec cumulerait environ 3 400 hospitalisations, ce qui est encore très élevé : « La situation reste très difficile, on est au pire de la pandémie. » La Santé publique ne recommande donc pas la levée des restrictions concernant notamment les restaurants, les bars, les gyms et autres secteurs d'activités présentement fermés.

Continuer à lire Show less