Sign in
FR - Personnalités

Voici les tatouages tendance que tu risques de voir partout en 2021

Histoire de t’inspirer pour ton prochain projet.

Pour les amateurs de modification corporelle, la nouvelle année signifie aussi que de nouvelles tendances de tatouages prendront de l’ampleur en 2021

Narcity a donc contacté six artistes tatoueurs québécois avec des bagages différents, afin qu'ils partagent leurs points de vue sur les styles qui risquent de gagner en popularité dans les mois à venir.  

La sélection de l'éditeur : Voici ce que tu pourrais déduire de tes impôts cette année au Canada

Marie (@number40tattoo), Saint-Lambert

Depuis plus de deux ans, cette artiste pratique un art qui se rapporte à la culture populaire qu'elle caractérise de « trippy traditional tattoo » sur son Instagram.

À travers son parcours, elle explique avoir observé que certaines tendances sont intemporelles, comme l'écriture, les designs simples, les mandalas ou les illustrations à un trait.

Depuis quelque temps, Marie remarque qu'il y a un engouement entourant ce qui touche le cinéma, Netflix, les séries d'animés japonais et Disney.

Selon elle, certains styles sont de plus en plus appréciés tels que le traditionnel et le black work (tatouages seulement noirs).

Tu peux booker un rendez-vous avec cette artiste au Studio Bad Vibrations.

Cedric St-Amant (@cedstamanttattoo), Montréal

Cedric, tatoueur depuis environ six ans, croit que le traditionnel est un style qui se retrouve parmi les plus convoités et c'est celui qu'il pratique. Il mentionne aussi aimer les touches de dotwork, technique qui permet de créer des formes ou de l'ombre avec des petits points, et de black work.

Il a par contre l'impression que c'est un genre qui est souvent réadapté pour le rendre encore plus unique d'un artiste à l'autre.

Pour ce qui est des tendances, ce sont les pièces simplistes qui se classent en haut du palmarès.

Tu peux booker un rendez-vous avec cet artiste au Tatouage Electric Avenue.

Karine Tremblay (@kitsch.karine), Québec

Installée dans un studio à Québec, Karine reconnaît que les styles classique ainsi que traditionnel persistent dans le temps et que l'art minimaliste gagne drastiquement en popularité auprès des clients.

Elle remarque aussi que les sujets choisis sont variés et qu'elle voit entre autres beaucoup de personnages, de fleurs, de plantes ou de formes géométriques.

L'une des tendances qu'elle voit grandir est celle du patch work, ce qui signifie que les emplacements des tatouages sont davantage inusités et disparates au lieu d'être tous concentrés sur une même partie du corps.

Tu peux booker un rendez-vous avec cette artiste au Studio Le Chat Sauvage.

David Brown (@davidbrowntattoo), Montréal

Selon David, propriétaire du Wolfgang Social Club, les artistes reprennent souvent les styles intemporels en y ajoutant une touche personnelle : le minimalisme, le black work, le réalisme, le traditionnel et le dotwork.

L'artiste explique que plusieurs thèmes reviennent fréquemment alors qu'ils peuvent facilement être recréés dans tous les genres. Entre autres, les papillons, les animaux, les dessins abstraits ainsi que tout ce qui est floral.

Parmi les nouvelles tendances pour 2021, il reconnaît que des techniques telles que les lignes fines ou le micro-réalisme, qui sont des illustrations simples et à la fois réalistes, prennent de l'expansion.

David remarque aussi un nouveau courant qui pourrait prendre de l'ampleur au cours des prochains mois : celui de mélanger différents styles et influences.

Tu peux booker un rendez-vous avec cet artiste au Wolfgang Social Club.

Rosalie Mercure (@mercurarosa), Montréal

La tatoueuse et propriétaire du salon le Repère Aux Loups précise d'abord que certains thèmes n'expirent pas. Par exemple, tout ce qui touche à l'univers botanique (plantes, animaux, nature, papillons).

Elle souligne que les styles qui risquent d'être plus fréquents en 2021 sont ceux comme le minimalisme, les lignes fines et les dessins délicats.

Rosalie remarque aussi qu'il y a un retour des couleurs vives dans les tatouages puisque la pigmentation vieillit mieux qu'il y a quelques années.

Tu peux booker un rendez-vous avec cette artiste au Repère Aux Loups.

Jay Marceau (@jaymarceau), Québec

Cet artiste de la ville de Québec est d'avis que, malgré la place importante des styles plus classiques comme le tatouage traditionnel et le réalisme, le minimalisme est présentement une mode qui explose.

Dans le milieu, il voit que plusieurs personnes choisissent des petits dessins moins travaillés et plus simples (des mots et des symboles), mais avec une signification plus marquante.

D'un autre côté, Jay remarque que sa clientèle fait souvent des recherches avant leur rendez-vous et désire de grandes pièces dès le départ plutôt que des petits tatouages.

Tu peux booker un rendez-vous avec cet artiste en le contactant sur Instagram.

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Continuer à lire Show less

À l'instar de la Colombie-Britannique, du Manitoba et du Québec, l'Ontario a décidé d'emboîter le pas quant à l'instauration d'un passeport vaccinal pour ses citoyens et citoyennes. Avec leur nouvelle preuve de vaccination, les Ontarien.nes pourront avoir accès à plusieurs lieux et activités non essentielles.

Le gouvernement de Doug Ford a présenté ce mercredi 1er septembre les grandes lignes de ce nouveau certificat vaccinal temporaire qui entrera en vigueur le 22 septembre prochain, lors d'une conférence de presse. Il a rappelé son souhait d'un passeport pancanadien plutôt que par province.

Continuer à lire Show less

La Sureté du Québec (SQ) du Bas-Saint-Laurent est aux aguets, alors qu'une alerte AMBER a été déclenchée tard, mardi le 31 août, pour retrouver un petit bambin de trois ans, vraisemblablement enlevé par son père.

Selon les informations de l'alerte, Jake Côté aurait été enlevé mardi vers 13 h 45 à Sainte-Paule, en périphérie de Matane, par son père David Côté, 36 ans. Ils auraient été vus tous les deux pour une dernière fois dans la rue Banville aux alentours de 17 h 15.

Continuer à lire Show less

Afin d'augmenter la couverture vaccinale chez les jeunes âgés de 12 à 25 ans, la Ville de Montréal, en collaboration avec la Guilde du jeu vidéo du Québec, a lancé, ce mardi 31 août, un tirage de bourses d'études visant les adeptes de jeux vidéos.

Plusieurs bourses d'études pouvant aller jusqu'à 5 000 $ chacune seront tirées parmi les jeunes participant.es. En tout et pour tout, ce sont 25 000 $ de bourses d'études qui sont en jeu.

Continuer à lire Show less