FR - Nouvelles

Alerte AMBER : Voici les premiers éléments de l'enquête dévoilés par la Sûreté du Québec

« On demande aux automobilistes de porter une attention particulière à la description. »

Alerte AMBER : Voici les premiers éléments de l'enquête

La Sûreté du Québec est toujours à la recherche d'un jeune garçon de trois ans enlevé par son père près de Matane en Gaspésie, ce mardi 31 août et demande à la population de « porter une attention particulière à la description » des deux individus.

En après-midi mardi, David Côté, 36 ans, aurait pris la fuite avec son fils Jake Côté, âgé de 3 ans et la SQ confirme qu'elle a des raisons de craindre pour la sécurité du petit. L'alerte AMBER, lancée mardi vers 20 h, a été élargie, ce mercredi 1er septembre, suite à la découverte d'un véhicule tout-terrain appartenant à M. Côté.

« Nos inspecteurs ont retrouvé son VTT dans un des secteurs ciblés. Il n'est pas impossible qu'il se soit déplacé à pied ou avec un autre véhicule à partir de cet endroit. On demande aux automobilistes de porter une attention particulière à la description », indique Claude Doiron, porte-parole de la SQ dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Si plusieurs effectifs ont été déployés, la Sûreté du Québec s'abstient de donner trop de détails quant à ses opérations afin de ne pas nuire aux recherches en cours.

Au moment de disparaître, le petit Jake Côté portait un t-shirt rouge avec un chandail noir à manches longues par-dessus, ainsi qu'un jeans long et des bottes beiges. Ses cheveux sont rasés et il pèse 30 livres. David Côté, pour sa part, mesure cinq pieds sept, pèse 180 livres. Il a les cheveux bruns et les yeux bleus.

Si vous apercevez les deux individus, contactez immédiatement le 911.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Les fusillades sont de plus en plus nombreuses dans la province et pour lutter contre cette forme de criminalité, le gouvernement du Québec a dévoilé les détails de son nouveau plan pour lutter contre les violences par armes à feu ce 5 décembre, ce qui représente un investissement de près de 52 millions de dollars supplémentaires.

« Les récents événements de violence par armes à feu n'ont pas leur place dans la métropole. Pour les contrer, il faut agir, ensemble, en prévention. Avec l'annonce d'aujourd'hui, les organismes communautaires auront les coudées franches pour accompagner nos jeunes afin qu'ils choisissent d'autres voies que celle de la violence », a indiqué Chantal Rouleau, la ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Continuer à lire Show less

2 Québécois ont traversé le fleuve Saint-Laurent en bateau avec 59 armes à feu illégales

Ils ont été arrêtés près de la frontière canadienne. 😳

Les policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont fait toute une saisie dernièrement alors que deux Québécois ont été pris la main dans le sac avec 59 armes à feu illégales qu'ils ont traversées par bateau sur le fleuve Saint-Laurent.

Selon un communiqué de la GRC publié ce 2 décembre, Inti Falero-Delgado, 25 ans, de Laval et Vladimir Souffrant, 49 ans, de Montréal auraient pris le large avec 53 pistolets, 6 fusils prohibés et et 110 chargeurs grande capacité à bord de leur embarcation avant d'accoster à la frontière canadienne, près de Cornwall en Ontario.

Continuer à lire Show less

Violence conjugale : De nouveaux bracelets anti-rapprochements bientôt imposés au Québec

« Une chose qui n'a pas de prix, c'est la paix d'esprit et le sentiment de sécurité des femmes. »

Avec les nombreux féminicides et cas de violence conjugale qui ont fait les manchettes au Québec dans la dernière année, le gouvernement provincial a dû se pencher sur la mise en place de nouvelles mesures pour protéger les victimes. Dans cette optique, on apprend ce 1er décembre que des bracelets anti-rapprochements seront implantés dans les prochaines années.

« En gros, comment ça fonctionne le bracelet anti-rapprochement, bien il y a deux parties », a expliqué la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault en point de presse.

Continuer à lire Show less

Une opération policière d'envergure a eu lieu cette matinée du 16 novembre dans la ville de Sept-Îles, située sur la Côte-Nord. La Sûreté du Québec Nord a indiqué sur Twitter un peu avant midi qu'un suspect possiblement armé qui se baladait dans les rues de la ville a finalement été localisé et pris en charge par les policiers.

« Nous confirmons que le suspect a été pris en charge par les policiers. L'enquête entourant ces événements se poursuit. Nous remercions la population d'avoir respecté les consignes émises par les policiers », a indiqué la SQ sur Twitter.

Continuer à lire Show less