Mobile sign in image
Sign in
FR - Nouvelles

Ce que tu dois savoir sur les 10 nouveaux jours de congés payés au Québec

La Prestation canadienne de maladie entre en vigueur dès la fin septembre.
Ce que tu dois savoir sur les 10 nouveaux jours de congés payés au Québec

Avec la COVID-19, ce ne sont pas tous les Québécois et Québécoises qui peuvent se confiner, se mettre au télétravail et être rémunérés. Pensons aux caissières, ambulanciers, plombières, etc. Ce temps sera révolu temporairement avec les nouveaux dix jours de congés payés annoncés au pays.

Du jour au lendemain, tu dois rester chez toi sans en sortir, parce que tu aurais contracté la COVID-19. Tu le mentionnes à ton employeur qui, lui, ne peut pas te payer à rester chez toi. Que fais-tu?

La sélection de l'éditeur : OD prépare une « twist inattendue » et les candidates ont l'air d'aimer pour une fois

Après avoir été annoncée par Justin Trudeau en mai dernier, François Legault a confirmé, ce mercredi 9 septembre, l'arrivée de cette prestation, dès le 27 septembre, et ce, pour une durée d’un an.

Un travailleur canadien qui doit se placer en isolement préventif pour contrer une possible contagion ou parce qu’il a contracté la COVID-19 pourra alors prendre dix jours de congés de maladie payés.

Ainsi, il n’aura pas peur de se faire taper sur les doigts par son employeur.

La Dre Rosamund Lewis, médecin au département d’urgences sanitaires de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avait mentionné à Narcity la semaine dernière qu'un isolement volontaire pouvait forcer les gens à retourner travailler plus rapidement, puisqu'ils n'auraient pas de salaire. 

François Legault a affirmé en conférence de presse qu'il veut éviter que ces employés contaminent leurs collègues de travail en se présentant sur les lieux de travail, par crainte de perdre leur emploi.

« Le montant va être transféré aux provinces. Le ministre du Travail au Québec, Jean Boulet, va mettre en place un système, donc c’est une question de temps pour que ce soit mis en place, et ce sera financé à 100 % par le gouvernement fédéral », a affirmé mercredi François Legault. 

Québec solidaire avait d’ailleurs interpellé le gouvernement afin d’agir pour que la population n’ait pas à faire le choix entre « la santé publique et la santé financière ».

Cette nouvelle prestation inclut 500 $ par semaine pendant un maximum de deux semaines aux personnes qui se seront isolées par prévention ou qui auront contracté la COVID-19.

Certaines conditions s'appliquent pour y être admissible, comme avoir au moins 15 ans et avoir gagné au moins 5 000 $ en 2019 ou en 2020. 

Le gouvernement fédéral est encore en attente de l'adoption de cette loi par le Sénat et la Chambre des communes, selon ce qu'on peut lire sur le site Web.

VIDÉO POPULAIRE Cette famille québécoise propose une manière de sauver l'Halloween et ça devient viral

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less

Dominique Anglade lance une pétition pour rendre la vaccination obligatoire au Québec

« L'heure est à plus de fermeté et de prévisibilité ».

Alors que le passeport vaccinal entre en vigueur le 1er septembre, Dominique Anglade, la cheffe du Parti libéral du Québec a écrit une lettre ouverte au premier ministre, François Legault, sur Facebook en partageant une pétition pour rendre la vaccination obligatoire au Québec.

« Je demande au premier ministre de décréter la vaccination obligatoire de tous les employés du gouvernement, des réseaux de la santé et des services sociaux, de l'éducation, des services de garde en installation, ainsi que l'Assemblée nationale et pour toutes les personnes fréquentant les campus collégiaux et universitaires. Les personnes ayant des raisons médicales devraient être exemptées de cette mesure », a affirmé Dominique Anglade dans sa publication Facebook.

Continuer à lire Show less

La vaccination va officiellement être obligatoire pour le personnel de la santé au Québec

« Si vous n'êtes pas vaccinés, vous ne pouvez pas travailler ».

Une quatrième vague s'amorce au Québec et le premier ministre du Québec François Legault a annoncé, en conférence de presse, ce 17 août, que la vaccination va officiellement être obligatoire pour le personnel de la santé.

« Pour ce qui est des travailleurs de la santé, on sait qu'à peu près 90 % du personnel du réseau de la santé est vacciné, mais le 10 % qui reste, il y a un risque réel », a indiqué Legault mentionnant aussi que ce n'était pas une décision facile.

Continuer à lire Show less

Voici pourquoi le Canada serait au début d'une 4e vague de la COVID-19

« Il pourrait y avoir au moins 10 000 nouveaux cas par jour au pays d'ici septembre ».

Alors que le déconfinement bat son plein au Québec, la docteur Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a déclaré en conférence de presse ce 30 juillet, que les données actuelles suggèrent que le Canada est au début d'une quatrième vague de la COVID-19, à cause du variant B.1.617.2 soit le variant Delta.

Theresa Tam et le Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada, ont présenté une nouvelle modélisation des données sur la COVID-19 qui permet de mettre en perspective ce à quoi pourrait ressembler la pandémie au début du mois de septembre.

Continuer à lire Show less