Recherche sur Narcity

Conflit en Ukraine : Le Canada ferme son espace aérien aux avions russes

Il n'est plus possible de prendre un vol de Moscou en direction de Montréal. ✈️

Éditrice junior, Narcity Québec
Conflit en Ukraine : Le Canada ferme son espace aérien aux avions russes

Le conflit entre l'Ukraine et la Russie préoccupe la communauté internationale. Alors que le Canada a imposé des sanctions économiques au géant des pays de l'Est ces derniers jours, les restrictions se poursuivent ce 27 février. Le gouvernement fédéral a annoncé qu'il fermait son espace aérien aux avions russes « immédiatement ».

« En vigueur immédiatement, l'espace aérien canadien est fermé à tous les exploitants d’aéronefs russes. Nous tiendrons la Russie responsable de ses attaques non provoquées contre l'Ukraine », a indiqué Omar Alghabra, le ministre des Transports du fédéral.

« Le gouvernement du Canada interdit l’exploitation dans l’espace aérien canadien des aéronefs qui sont détenus, nolisés ou exploités par des intérêts russes, y compris dans l’espace aérien se trouvant au-dessus des eaux territoriales du Canada. Cette fermeture de l’espace aérien entre en vigueur immédiatement et le demeurera jusqu’à nouvel ordre », est-il précisé dans le communiqué du gouvernement.

En d'autres mots, plus aucun avion ni aucune compagnie russe n'a le droit de survoler le Canada ou d'atterrir sur le territoire. La liaison entre la Russie et le Canada est donc impossible.

« Le Canada continuera de faire tout ce qu’il peut contre l’agression du gouvernement russe. Nous sommes unis à nos alliés dans notre soutien indéfectible à l’égard de l’Ukraine et nous travaillons à mettre fin à cette guerre non provoquée », a ajouté Mélanie Joly, la ministre des Affaires étrangères.

Le Canada n'est pas le seul pays à avoir fermé son espace aérien. Selon le journal français Sud Ouest, une vingtaine de pays en Europe aura déjà pris cette décision comme la Finlande, la Pologne, la Bulgarie, la France, l'Italie, la Belgique, l'Allemagne et la Suède.

« Le soutien du Canada envers l’Ukraine – et sa souveraineté et son intégrité territoriale – reste inébranlable. C’est le message que la vice-première ministre Chrystia Freeland et moi avons transmis au premier ministre [de l'Ukraine] Denys Shmyhal lors d’un entretien, aujourd’hui. On reste là pour le peuple ukrainien », avait indiqué tard dans la soirée du 26 février, Justin Trudeau sur son compte Twitter.

Rappelons que 3 400 militaires canadiens sont en attente pour être déployés pour soutenir l'OTAN.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...