Sign in
Des crèmes solaires Neutrogena et Aveeno rappelés au Canada

L'entreprise américaine Johnson & Johnson procède actuellement à un rappel au Canada et aux États-Unis de tous les lots de cinq produits de protection solaire en aérosol de la marque Neutrogena et Aveeno.

C'est ce qu'a indiqué le géant pharmaceutique par voie de communiqué, confirmant avoir mené des analyses qui ont révélé la présence, bien que faible, de benzène, un composé organique cancérigène.


Johnson & Johnson demande aux consommateurs et aux consommatrices de cesser d'utiliser les produits visés par son rappel volontaire, peu importe le niveau de protection solaire, et de les jeter de façon appropriée.

Le rappel en question concerne les crèmes solaires en aérosol Neutrogena Beach Defense, Cool Dry Sport, Invisible Daily défense et Ultra Sheer. Du côté d'Aveeno, c'est le produit Protect + Refresh qui est touché.

Johnson & Johnson, basé au Nouveau-Brunswick et au New Jersey, martèle que le benzène n'est pas un ingrédient de ses produits de protection solaire, même s'il a été détecté dans certains échantillons des produits finis et étudie la cause de ce problème.

« L'exposition quotidienne au benzène contenu dans ces écrans solaires en aérosol décelés lors de nos essais ne devrait pas avoir de conséquences néfastes sur la santé [des consommateurs et consommatrices] », se défend l'entreprise, précisant procéder au rappel « par excès de prudence ».

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.