L'Agence du revenu du Canada (ARC) a annoncé via communiqué ce mardi 15 décembre qu'il serait plus facile de réclamer ses dépenses liées au télétravail en 2020.

Deux méthodes pourront être utilisées pour calculer les déductions permises, dont une qui ne requiert aucune pièce justificative.

La sélection de l'éditeur : Voici les 100 prénoms de bébés les plus populaires de 2020 au Canada

2 $ par jour Montant déductible sans pièce justificative pour le télétravail en 2020

La nouvelle méthode à taux fixe temporaire est accessible à tous les Canadiens ayant travaillé à la maison en raison de l'épidémie de COVID-19, moyennant quelques conditions.

Les conditions à remplir sont d'avoir travaillé au moins 50 % du temps à domicile, durant au moins quatre semaines consécutives.

Un montant de 2 $ par jour de télétravail pourra alors être déduit de ta déclaration d'impôt jusqu'à concurrence de 200 jours, ou 400 $. Les jours de congé, maladie, vacances ou autres absences n'en font toutefois pas partie.

Ce nouveau calcul n'existera qu'en 2020. La méthode habituelle pour déduire ses dépenses de travail peut être utilisée si tu estimes qu'elles surpassent 400 $.

Dans ce cas, il faudra fournir les pièces justificatives nécessaires, et calculer la superficie de votre logement qui sert au travail.

Un calculateur a été créé pour y voir plus clair. Il faut aussi savoir que l’ARC « a élargi la liste des dépenses admissibles à la déduction afin d’inclure les frais d’accès à l’internet à domicile ». 

Les dépenses déjà remboursées par l'employeur ne peuvent pas être déduites des frais encourus pour le télétravail.