Ta facture d'Hydro-Québec risque d'augmenter plus que prévu dans la prochaine année

Un taux record depuis 30 ans!

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Hydro Québec.

Hydro Québec.

La hausse du coût de la vie est réelle au Québec et tu pourrais bel et bien voir ta facture d'Hydro-Québec augmenter considérablement dans l'année à venir. Une bien mauvaise nouvelle pour les consommateur.trices de partout dans la province, mais aussi pour les entreprises qui ont déjà subi des pertes monétaires importantes dans les deux dernières années en raison de la COVID-19.

En procédant à une hausse des prix, la société d'État, suivrait l'inflation qui s'opère présentement au Canada. Le total de la facture d'électricité des Québécois.es en 2023 pourrait donc s'élever à 5 % de plus que les années précédentes. Un taux record depuis les 30 dernières années.

En entrevue à Tout le monde en parle, le 13 mars 2022, l'animateur et journaliste expert en économie, Gérald Filion a expliqué qu'avec l'arrivée du conflit russo-ukrainien, l'inflation pourrait même encore augmenter. « Tout augmente, alors la courbe qu'on pensait voir s'aplatir ne va pas s'aplatir. Les économistes parlent de plus en plus d'un taux d'inflation à 6, 7, 8 %. »

Le journaliste mentionne l'impact notoire de l'inflation sur la population qui ne serait pas alignée sur les revenus des Québécois.es : « Le tiers des Québécois déclare des revenus de moins de 20 000 $ [...] et la moitié des gens sont en bas de 30 000 $ donc on ne peut pas se dire que ça ne touche pas les gens, l'inflation affecte directement la population. »

Selon la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, Hydro-Québec s'apprêterait à augmenter ses tarifs de façon très importante : « Pour l'année 2023, la société d'État irait donc chercher plus de 600 M$ additionnels dans les poches des consommateurs québécois. »

La Fédération déplore le rôle du gouvernement dans ces nouveaux tarifs : « En retirant à la Régie de l'énergie le pouvoir de fixer annuellement les tarifs d'Hydro-Québec pour plutôt les soumettre aux aléas de l'économie, le gouvernement expose les consommateurs québécois à subir des chocs tarifaires tout en permettant à la société d'État de faire des profits déraisonnables », souligne Christian Corbeil, directeur général d'Option consommateurs.

En effet, auparavant c'était la Régie de l'énergie qui évaluait les coûts de l'électricité au Québec. Ce processus était assez complexe. Gérald Filion explique que depuis l'arrivée de la CAQ, le gouvernement Legault a fait passer une loi en 2019, la loi 34, afin de fixer directement les tarifs d'électricité sur l'inflation. « [...] C'était (le tribunal de la Régie de l'énergie) pour évaluer les vrais besoins de distribution d'Hydro-Québec. On a décidé de laisser tomber ça et là le gouvernement Legault a décidé de brancher les tarifs sur l'inflation », a-t-il affirmé.

Étant responsables des tarifs, les autorités provinciales pourraient décider de geler ceux-ci afin d'aider la population qui subit déjà de durs coups dans plusieurs secteurs. C'est d'ailleurs ce que réclament les partis de l'opposition, comme Québec solidaire, le Parti Québécois, de même que le Parti libéral.

Rappelons qu'une augmentation de 2,6 % des tarifs d'électricité est déjà annoncée au Québec et sera en vigueur à compter du 1er avril 2022.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...