Sign in
FR - Nouvelles

Ils entrent au Canada avec une fausse preuve vaccinale et prennent 19 720$ d'amendes

Plus cher que le billet d'avion aller-retour! 💸

Ils entrent au Canada avec une fausse preuve vaccinale

Ils tentent de rentrer au pays sans respecter les lois et ça va leur coûter cher. L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a déclaré ce 30 juillet par communiqué de presse avoir émis plusieurs amendes à deux voyageurs.es qui souhaitaient entrer au Canada avec une fausse preuve de vaccinale et de faux tests de dépistage.

« Les deux voyageurs ont reçu respectivement quatre amendes, totalisant 19 720 $ chacun, pour avoir fourni de faux renseignements liés au certificat de vaccination et aux tests de dépistage effectués avant le départ, ainsi que pour ne pas s'être conformés à l'obligation de séjourner dans un établissement d'hébergement autorisé par le gouvernement et aux exigences relatives aux tests de dépistage à l'arrivée » a indiqué le gouvernement du Canada.

L'incident s'est déroulé à Toronto la semaine du 18 juillet et les voyageurs.ses étaient en provenance des États-Unis.

Notons qu'une personne qui présente de « faux renseignements sur son statut vaccinal pourrait être passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 000 $ ou de 6 mois d'emprisonnement ou les deux, en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine, ou de poursuites pour contrefaçon en vertu du Code criminel », est-il précisé dans le communiqué.

Depuis le 5 juillet, les voyageurs.es entièrement vacciné.es qui souhaitent ne pas faire de quarantaine doivent télécharger la preuve de vaccination électronique sur l'application ArriveCAN dans les 72 h qui précèdent leur voyage au Canada.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d'informations, c'est ici.

Aux grands maux, les grands remèdes! Ou plutôt dans ce cas-ci : Aux grands maux, les grands chèques. Le gouvernement du Québec a voulu faire « une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé » en annonçant des bonis de 12 000 $ à 18 000 $ pour les infirmières à temps plein de la province.

« Ce qu'on a essayé de faire, c'est de penser en dehors de la boîte [...] je dirais même en dehors de la bureaucratie et des anciennes façons de faire », a lancé le premier ministre François Legault, en conférence de presse ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less

Depuis le début du mois de septembre, de nombreuses manifestations contre le passeport vaccinal, le vaccin et les mesures sanitaires ont été vues autour des écoles. François Legault a annoncé ce 22 septembre à l'Assemblée nationale qu'il veut interdire les manifestations près des écoles et des hôpitaux.

Le Parti libéral du Québec a élaboré un projet de loi spécial ce 21 septembre afin d'interdire ce genre de rassemblements.
À l'assemblée nationale ce 22 septembre, le premier ministre François Legault a proposé de l'élargir et de le rendre plus strict : « M. le Président, je me suis rendu compte qu'on veut, dans ce projet de loi là, couvrir seulement les écoles primaires, secondaires. Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les maternelles? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les services de garde? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les centres de vaccination? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les hôpitaux? »

Continuer à lire Show less

Les restrictions pour voyager aux États-Unis ont encore changé. Le gouvernement américain a annoncé, ce 20 septembre, que les personnes doublement vaccinées seront autorisées à entrer sur le territoire par voies aériennes pour des voyages non essentiels d'ici les prochains mois sans avoir à faire une quarantaine obligatoire.

« Aujourd'hui, Joe Biden a annoncé qu'à partir du début novembre, les États-Unis exigeront que les ressortissants étrangers adultes voyageant aux États-Unis soient complètement vaccinés. Il s'agit d'une mesure stricte visant à stopper la propagation de la COVID-19 », a indiqué sur Twitter Kevin Munoz, l'attaché de presse adjoint de la Maison Blanche.

Continuer à lire Show less

Les écoles primaires de ces 10 régions au Québec auront des tests de dépistage rapide

Si l'enfant est testé positif à la COVID-19, il sera isolé en attendant ses parents.

La rentrée scolaire au Québec est entamée et 1 600 établissements scolaires supplémentaires dans dix régions du Québec vont pouvoir utiliser des tests de dépistage rapide pour les élèves qui auraient potentiellement développé.es des symptômes qui s'apparentent à ceux de la COVID-19 au cours d'une journée d'école.

Ce sont près de 155 000 tests qui ont été déployés dans les écoles primaires. Notons que des tests sont déjà disponibles depuis le lundi 13 septembre dans quatre quartiers du Grand Montréal : Saint-Michel, Parc-Extension, Montréal-Nord et Chomedey.

Continuer à lire Show less