François Legault l'avait annoncé : à 14 h 30, ce mercredi 9 décembre, une alerte d'urgence a retenti à travers le Québec afin de rappeler les consignes sanitaires. Par contre, celle-ci a fait planter le site du gouvernement provincial pendant quelques minutes.

« Tous les rassemblements publics et privés demeurent interdits en zone rouge et passible d'amendes, sans préavis », avertissait le message d'alerte

Ce dernier présentait aussi un lien vers le site du gouvernement pour avoir plus de détails sur les directives de santé publique

La sélection de l'éditeur : François Legault avertit les Québécois que plus d'amendes seront données durant les Fêtes

Gouvernement du Québec

On dirait bien que tout le monde a cliqué dessus en même temps, car plusieurs se sont plaqués à un message d'erreur. 

« Oups! Le site Québec.ca rencontre certaines difficultés », pouvait-on lire. 

Malgré le fait que la panne n'ait duré que quelques minutes, elle n'est certainement pas passée inaperçue.

L'alerte d'urgence mentionnait aussi qu'une « présence policière accrue » allait être mise en place.

Plus tôt en journée, François Legault a effectivement indiqué en point de presse que l'étape des avertissements était dépassée et que plus de contraventions seraient données aux contrevenants dans les prochaines semaines. 

Le montant de ces amendes peut s'élever jusqu'à 6 000 $. 

Ça revient cher pour une bouchée de dinde en famille.