Le début d'année 2021 aura été marqué par le meurtre de cette fillette du quartier Chomedey à Laval. Voilà que les forces de l'ordre ont procédé à l'arrestation de la mère, ce vendredi matin.

Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.

Selon Radio-Canada, le Service de police de Laval a mis en état d'arrestation l'accusée ce vendredi un peu avant 7 h. Elle s'était présentée la veille au poste de police à leur demande.

La sélection de l'éditeur : Pfizer annonce un retard de livraison de ses vaccins contre la COVID-19 au Canada

7 ans âge de la victime

La femme de 35 ans comparaîtra cet après-midi par visioconférence au palais de justice de Laval pour faire face à des accusations de négligence criminelle causant la mort.

L'enquête n'aura pas été de tout repos, les enquêteurs ayant dû faire appel à un service de traducteurs puisque les témoins rencontrés, dont la famille, ne parlaient ni anglais ni français.

Le 4 janvier dernier, le SPL avait confirmé à Narcity Québec qu'un appel avait été fait au 911 vers 14 h 30 concernant une jeune fille en arrêt cardiorespiratoire. 

Son décès a été constaté à l'hôpital et le corps portait des marques de brûlures et autres mutilations.

Une source anonyme a confirmé à La Presse que la mort de la fillette de 7 ans remonterait à plusieurs heures avant l’arrivée du SPL.

Le quotidien indique qu’à l’arrivée des ambulanciers, la fillette était déjà décédée et son corps était déjà « d’une certaine rigidité ».