Recherche sur Narcity

Le gouvernement du Canada a émis un rappel de plusieurs shampooings secs populaires

Il y a du Pantene et du Herbal Essences dans le lot.

Éditrice, Narcity Québec
Le gouvernement du Canada a émis un rappel de plusieurs shampooings secs populaires

Tu ferais bien de vérifier les produits capillaires qui traînent dans ta salle de bain, car le gouvernement du Canada a émis un rappel important de shampooings et revitalisants secs populaires au pays.

Ce sont huit produits de la marque Pantene et Herbal Essences qui sont visés par cet avis, publié le 20 décembre dernier, en raison de la présence de benzène représentant donc un risque chimique pour les cheveux des consommateur.trices.

Cette substance est considérée cancérigène pour les humains. « L’exposition au benzène, qui peut se produire par inhalation, par voie orale et par contact cutané, peut causer des cancers comme la leucémie et le cancer du sang de la moelle osseuse, ainsi que des troubles sanguins présentant un danger de mort », précise le rappel.

Gouvernement du Canada

Voici la liste des différents produits concernés et qui pourraient t'exposer à un certain risque :

  • Vaporisateur en aérosol de revitalisant sec sous forme de bruine Pantene Mist Behaving, 112 g
  • Vaporisateur en aérosol de shampooing sec Herbal Essences concombre et thé vert, 50 g (format de voyage)
  • Vaporisateur en aérosol de shampooing sec Herbal Essences orange sanguine et menthe, 140 g
  • Vaporisateur en aérosol de shampooing sec Pantene Never Tell, 120 g
  • Vaporisateur en aérosol de shampooing sec Pantene, 140 g
  • Vaporisateur en aérosol de shampooing sec rafraîchissant Herbal Essences gingembre bleu, 140 g
  • Vaporisateur en aérosol de shampooing sec revitalisant Herbal Essences concombre et thé vert, 140 g
  • Vaporisateur en aérosol d’huile sèche revitalisante Pantene Smooth Talker, 112 g

Il est conseillé de cesser immédiatement d’utiliser ces aérosols et de les « jeter de manière appropriée ». Tu peux aussi communiquer avec l'entreprise pour réclamer un remboursement.

Le gouvernement du Canada tient à rassurer la population en affirmant qu'en date du 16 décembre, « aucune déclaration d’incident ou de lésion en lien avec l’utilisation de ces produits » n'a été rapportée au pays par l'entreprise.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

    Ariane Fortin
    Éditrice, Narcity Québec
    Ariane Fortin est éditrice senior chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en actualités et politique, et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...